Tour des régions des habitudes des épargnants

le
0

On remarque de fortes disparités dans les comportements d'épargne des Français selon les régions. Tour d'horizon en chiffres.

Une tendance nationale, des disparités régionales

À l'échelle nationale, 36% de l'épargne des Français repose sur des comptes bancaires, 32% sur des livrets et 14% sur des PEL (le reste étant placé sur d'autres supports, comme les comptes à terme ou les CEL). Au niveau des territoires, pourtant, les habitudes des épargnants connaissent d'importantes disparités, comme le mettent en évidence les récentes statistiques régionales de la Banque de France.

Comptes bancaires et livrets

On remarque ainsi que les Corses et les Franciliens privilégient les comptes bancaires, en y plaçant respectivement 48,6% et 43% de leurs dépôts. Les habitants de la région PACA plébiscitent également ce mode d'épargne, en y affectant 39,5% de leurs dépôts. Les habitants des Pays de la Loire ne placent cependant que 27,9% de leurs dépôts sur des comptes. Parallèlement, la part de l'épargne attribuée aux livrets ne dépasse guère 25% en Île-de-France et 27% en Corse. Les régions favorisant les placements sur livret sont la Normandie (36,9%), les Hauts-de-France (36,6%) et l'Occitanie (35,9%).

La situation du plan épargne logement

Concernant le PEL, il est particulièrement apprécié des Bretons, qui y placent 20,1% de leurs dépôts. Suivent les habitants des Pays de la Loire et de Bourgogne-Franche-Comté, avec 18,9% et 17,9%. La population de la région PACA, de Corse et d'Île-de-France boude, quant à elle, ce produit d'épargne, en y effectuant à peine 13,9%, 11,4% et 7,5% de ses dépôts.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant