Tour de France : une journée au coeur de l'équipe Cofidis

le
0
Les hommes en rouge lors du contre-la-montre par équipe de la 9e étape du Tour de France. Ici au kilomètre 18.
Les hommes en rouge lors du contre-la-montre par équipe de la 9e étape du Tour de France. Ici au kilomètre 18.

Samedi 18 juillet, château de Labro près de Rodez.

8 h 30. Cachée derrière le comptoir de la salle à manger, la petite amie de Dani Navarro trépigne d'impatience à l'idée de le surprendre. Le coureur fête aujourd'hui ses 32 ans et croit sa bien-aimée restée en Espagne. Elle est en réalité partie la veille des Asturies et a mis dans la confidence le coureur ibérique Luis Ángel Maté, qui partage la chambre de son compagnon sur le Tour. Lorsque enfin il se pointe au petit-déjeuner, claquettes et longues chaussettes de contention aux pieds, l'Espagnol manque lâcher le téléphone sur lequel il pianotait. « ¡ Feliz cumpleaños ! » s'écrie-t-elle. « Je ne me doutais de rien ! avoue Dani, bouche bée. Elle m'avait dit qu'ils allaient voir Elton John en concert ce soir, en Andorre ! »

Tandis que le doyen de l'équipe savoure sa surprise, Julien Simon, Geoffrey Soupe, et Florian Sénéchal ont fait leur entrée dans la pièce, suivis de leur manager Yvon Sanquer. Il saisit entre ses doigts les deux tresses que Luis laisse dépasser de sa coupe de cheveux façon Padawan. « Si tu savais depuis combien de temps j'ai envie de te les couper? » Une kyrielle de produits frais les attend sur l'immense table en chêne. Crêpes sans gluten, beurre doux, pain complet et baguette, myriade de confitures, miel, omelettes mixtes, flocons d'avoine, assortiment de céréales, déclinaison de compotes. Sans oublier le Nesquik,...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant