Tour de France : tout ce qu?il faut savoir sur le contre-la-montre

le
0
Le Français Sylvain Chavanel, lors du contre-la-montre du dernier Tour de France entre Bergerac et Périgueux.  
Le Français Sylvain Chavanel, lors du contre-la-montre du dernier Tour de France entre Bergerac et Périgueux.  

Trois, deux, un, top ! Ce samedi après-midi, le Tour de France débute pour chacun des coureurs sur une rampe de lancement installée dans le centre-ville d?Utrecht. Au programme : un contre-la-montre de 13,8 km dans les rues escarpées de la cité hollandaise, l?idéal pour commencer la Grande Boucle. Pourtant, l?unique épreuve chronométrée en individuel de ce Tour 2015 est un exercice à part entière. Des vélos radicalement différents, une préparation physique et mentale particulière : rien n?est laissé au hasard pour lutter contre le temps et signer le meilleur chrono. Tout au long de l?après-midi, les coureurs vont s?élancer jusqu?au dossard n° 1, le tenant du titre, Vincenzo Nibali. Le Point.fr a sollicité Sylvain Chavanel, six fois champion de France de contre-la-montre, afin qu?il détaille les caractéristiques de cette étape singulière.

L

?AVIS de Sylvain Chavanel : "Être constant dans l

?effort"

"Pour luter contre le temps, il convient de penser constamment à sa position, sur le vélo, afin d?avoir la meilleure pénétration dans l?air et de rester puissant. Du coup, tous les détails comptent. Il faut tenter au maximum de proscrire tous les mouvements inutiles qui feraient perdre du temps. De même, le vélo est différent : on doit s?assurer que la structure bouge le moins possible et soit donc très solide. C?est pour ça...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant