Tour de France : Tony Gallopin en jaune, l'histoire d'une famille en or

le
0
L'émotion de Tony Gallopin, nouveau maillot jaune, et de sa compagne, elle aussi cycliste professionnel, Marion Rousse.
L'émotion de Tony Gallopin, nouveau maillot jaune, et de sa compagne, elle aussi cycliste professionnel, Marion Rousse.

Une grimace après une journée où il a tout donné. Alors que Tony Gallopin vient de poser un pied à terre à Mulhouse, le coureur Lotto-Bellisol peine à retrouver son souffle. Dans un ultime effort, le natif de l'Essonne souhaitait revenir sur Tony Martin (Omega Pharma), le vainqueur du jour, mais surtout partir à la conquête du maillot jaune. Depuis 2011 et le festival Thomas Voekler (dix jours en jaune), jamais un Français n'avait eu les joies de la tunique en or. Mais ça, c'était avant l'abnégation de Tony Gallopin, qui arbore ce maillot avec 1 min 34 sec sur son l'ancien détenteur, Vicenzo Nibali. Demain, lors de la fameuse étape du 14 juillet, qui ralliera Mulhouse à la Planche-des-Belles-Filles, c'est donc un Français qui sera en jaune. Tony Gallopin, 26 ans, vient de réaliser le plus grand exploit d'une carrière déjà riche. Retour sur son ascension. Une affaire de famille Chez les Gallopin, le cyclisme est une affaire de famille. Il y a le père, Joël, coureur professionnel de 1978 à 1982, qui a notamment pris part quatre fois au Tour de France. Il y a aussi son oncle, Alain, directeur sportif de l'équipe Trek. Dès l'âge de neuf ans, le petit Tony s'initie au cyclisme en club. C'est le temps des premières courses, notamment au club d'Étampes. Rapidement, notamment en remportant le championnat d'Ile-de-France junior du contre-la-montre, il est convoqué en équipe de France. Dans la catégorie junior, les chronos lui permettent de gravir...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant