Tour de France : Prudhomme espère un " feu d'artifice "

le
0
Tour de France : Prudhomme espère un " feu d'artifice "
Tour de France : Prudhomme espère un " feu d'artifice "

« 100 éditions, c'est Oxford-Cambridge, c'est Wimbledon, certaines compétitions cyclistes comme Paris-Roubaix ou Paris-Tours. Cela montre que l'épreuve est là depuis le siècle dernier. Seules les guerres l'ont arrêtée, a expliqué Christian Prudhomme, le directeur du Tour de France, dans les colonnes du Figaro. Le parcours de la 100e édition a été concocté pour être le plus beau possible et que le terrain soit sportivement probant. On espère un feu d'artifice. » De Corse jusqu'au Champs-Elysées, la Grande Boucle 2013 sera 100% française, une première depuis 2003.Pour Christian Prudhomme, le Tour de France a un impact bien au-delà du sport : « On a tous quelque chose du Tour en nous. Quels que soient les aléas de la vie, de la société, il est aimé, c'est pour cela qu'il est si fort. Et c'est aussi parce que ce n'est pas uniquement du sport. Il y a l'aspect touristique et esthétique avec les retransmissions télévisées qui le magnifient. Il y a également un aspect social qu'on ressent davantage avec la crise. Et avec la centième, on sent une ferveur, un enthousiasme, une envie, une attente encore plus fortes. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant