Tour de France. Pinot : «Froome est le meilleur coureur du monde»

le , mis à jour à 01:38
0
Tour de France. Pinot : «Froome est le meilleur coureur du monde»
Tour de France. Pinot : «Froome est le meilleur coureur du monde»

A l'occasion de la conférence de presse de l'équipe FDJ jeudi après-midi à Utrecht, Thibaut Pinot s'est présenté plutôt détendu devant les médias. Le leadeur de l’équipe tricolore savait qu'il allait concentrer sur lui la majorité des questions. Visiblement pressé de prendre le départ samedi, Pinot s'est acquitté, avec professionalisme, de sa mission du jour.

Péraud, Pinot, Bardet : trois Français ambitieux au départ du Tour. #TDF2015 pic.twitter.com/tLmk4VH31B— Le Parisien - Sports (@LeParisienSport) 2 Juillet 2015

Avez-vous l'impression d'avoir franchi un cap depuis votre troisième place de l'an dernier ?

Thibaut Pinot. Quoiqu’il se passe sur le Tour, j'ai déjà confirmé. J'ai quand même fini trois fois quatrième de courses d'une semaine (NDLR : Tirreno Adriatico, Tour de Romandie et Tour de Suisse en 2015) où j'ai aussi remporté deux étapes. Et concernant le Tour, je verrai où j'en suis au bout d'une semaine.

Justement, craignez-vous cette première semaine ?

Il faudra faire très attention et ne prendre que des risques mesurés. Mieux vaut perdre dix secondes que chuter. Nous sommes au moins trente à espérer une place dans le top 10. Et peut-être dix sur ces trente seront hors course avant les Pyrénées. C'est à la fois le charme et la dureté de cette épreuve. La météo décidera du sort de cette première semaine. Chaque jour apportera son danger : des bordures, les pavés, les chutes, etc... Cela va forcément créer de la fatigue et de la tension.

Vous sentez-vous attendu sur ce Tour ?

Je le savais et cela confirme simplement les espoirs mis en moi. Je verrai ce que je peux faire. Si les favoris restent longtemps ensemble, cela peut créer du marquage et j'essaierai d'en profiter.

Quel est votre favori ?

Froome. Ce qu'il a fait lors du dernier Critérium du Dauphiné montre qu'il a retrouvé son niveau de 2013. On dit que le parcours me convient. Mais il lui convient surtout à lui. C'est ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant