Tour de France : pas de folie à Marseille

le , mis à jour à 17:55
1
Tour de France : pas de folie à Marseille
Tour de France : pas de folie à Marseille

Il y a bien eu quelques vagues, déversant la foule par secousses autour du Vélodrome, mais globalement, tout est resté assez calme. Avant que les leadeurs du classement général du Tour de France ne s'élancent lors du contre-la-montre de 22,5 km dans les rues de Marseille, ce samedi après-midi, avec départ et arrivée au sein même du stade - où les entrées, sur réservation, étaient gratuites -, les artères empruntées par le parcours sont même apparues étrangement désertes par moments.

 

LIRE AUSSI

> Tour de France : Bardet sauve sa 3e place pour 1 seconde

 

«Nous n'avons eu aucun problème pour parvenir jusqu'ici», indiquent d'une même voix Riyad et Manel, jeune couple d'Algériens tout droit venu d'Alger. «Cela faisait longtemps que je voulais assister à une étape du Tour, ajoute Riyad. Quand j'ai su qu'il passait à Marseille, j'ai sauté sur l'occasion.»

 

Le Vélodrome sonne creux 

 

A quelques mètres de là, Christiane ressort du Vélodrome un peu étourdie. «Cela n'est pas possible, ça hurle là-dedans alors qu'il n'y a pas grand-monde, peste la sexagénaire qui habite à 300 mètres du stade. J'ai laissé mon mari Jean-Jacques à l'intérieur et moi je vais tranquillement aller regarder l'étape à la télé, sur mon canapé, sans ce brouhaha.» Christiane n'était pas là, deux heures plus tôt quand la caravane a filé sur le parcours dans son vacarme habituel, provoquant l'excitation d'un public qui s'est massé d'un coup le long des barrières. Il était impossible, alors, d'accéder au Vélodrome, quand on arrivait du mauvais côté de la route.

 

LIRE AUSSI

> Tour de France : les Champs-Elysées sous haute protection

 

La tension est montée en flèche par endroits. «Vous me faites rigoler avec votre livre, là, il ne sert à rien, on est à Marseille ici», a lancé une jeune gendarme à un groupe de journalistes qui tentaient de lui expliquer, road-book à l'appui, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • am013 il y a 5 mois

    Ça coûte plus d'argent à la ville qu'autre chose....bravo l'équipe a Gaudin qui dilapide l'argent d'une ville gangrenée et pauvre