Tour de France : Nibali remporte la 10e étape !

le
1
Tony Gallopin, hier. Le Français de Lotto-Belisol a porté le maillot jaune de leader lors de l'ascension de La Planche des Belles Filles.
Tony Gallopin, hier. Le Français de Lotto-Belisol a porté le maillot jaune de leader lors de l'ascension de La Planche des Belles Filles.

Au lendemain de la prise de pouvoir de Tony Gallopin, cette étape de moyenne montagne, très piégeuse et difficile, était considérée comme le premier rendez-vous vérité pour les favoris de ce Tour de France. L'ombre de Christopher Froome, vainqueur du dernier Tour, qui avait remporté au sommet de La Planche des Belles Filles sa première victoire sur la Grande Boucle, allait planer sur le parcours. C'était il y a deux ans et le "Kenyan blanc" avait permis à Bradley Wiggins, son coéquipier britannique, de bâtir son succès sur le Tour. Deux ans plus tard, Christopher Froome n'est pas de la fête. Ses multiples chutes ont eu raison de ses ambitions et le tenant du titre, qui a abandonné au cours de la cinquième étape, n'a connu ni les joies des pavés de Paris-Roubaix ni celles des premières ascensions dans les Vosges.

L'ironie de la situation veut que son principal concurrent, l'Espagnol Alberto Contador, subisse le même sort : une chute peu avant le kilomètre 70 le prive de tout espoir de victoire et l'oblige à renoncer à la course peu avant 16 heures. Coup de tonnerre sur le Tour de France 2014 ! La débauche d'énergie de Tony Gallopin, vainqueur hier, pourrait lui coûter cher, d'autant que d'autres favoris et outsiders (Nibali, 2e, Porte, 5e, Taaramae ou Voekler ) comptent bien connaître les joies du Tour avec le maillot jaune. Sur cette étape longue de 161,5 km, on suivra également les Français, si prompts en ce 14 juillet à animer...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • opelin le lundi 14 juil 2014 à 17:16

    Comme quoi le dopage n'améliore ni la résistance à la chute ni l'intelligence de course.