Tour de France: Mark Cavendish comme à la parade ?

le
0
LA 20E ÉTAPE DU TOUR DE FRANCE
LA 20E ÉTAPE DU TOUR DE FRANCE

RAMBOUILLET, Yvelines (Reuters) - Le Tour de France s'achève ce dimanche par une 20e étape qui aura tout d'un défilé jusqu'aux derniers hectomètres, où les sprinteurs, Mark Cavendish en tête, viseront une victoire de prestige sur les Champs-Elysées.

Les 120 kilomètres de cette ultime levée de l'édition 2012 entre Rambouillet et Paris mettront à l'honneur Bradley Wiggins, qui deviendra le premier Britannique à remporter la Grande Boucle.

A l'avant du peloton, il paradera un moment aux côtés de Peter Sagan, vainqueur du classement par points, Thomas Voeckler, porteur du maillot à pois, et Tejay Van Garderen, le meilleur jeune.

Puis les quatre hommes s'effaceront lorsque l'Arc-de-Triomphe sera en vue pour laisser place à la dernière grande explication.

Peut-être Wiggins roulera-t-il, car il a déjà mené le train il y a deux jours en arrivant à Brive-la-Gaillarde pour reprendre les échappés et offrir à son coéquipier Mark Cavendish une deuxième victoire d'étape.

Le champion du monde a saisi l'occasion en dévorant tous ceux qui le défiaient et le devançaient encore à deux cents mètres de la ligne.

Après un Tour difficile dans une équipe qui n'a pas tout misé sur lui, comme il en avait gagné le droit et pris l'habitude les années précédentes, le meilleur sprinteur au monde a encore faim.

S'il a fait sa part du travail dans les débuts d'ascensions, s'il s'est infligé les Alpes puis les Pyrénées, c'est avec l'idée de s'imposer une nouvelle fois sur la prestigieuse avenue parisienne.

Dès le départ de Liège, bien conscient qu'il faisait partie d'une équipe, Sky, venue pour gagner le Tour plutôt que des étapes, il assurait qu'il rallierait Paris.

"Je ne vais pas abandonner. Impossible de rater les Champs-Elysées qui est le plus bel endroit au monde pour disputer un sprint et gagner", disait-il.

Vainqueur de la deuxième étape à Tournai et de la 18e vendredi, il peut envisager un troisième succès qui le replacerait au niveau du maillot vert Peter Sagan et d'Andre Greipel, qui a réglé les trois autres sprints massifs.

Ces deux-là seront sans doute les principaux obstacles à effacer sur la route du 23e succès de sa carrière dans le Tour où il parachèverait le triomphe du Team Sky.

Gregory Blachier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant