Tour de France : Mark Cavendish à nouveau soupçonné de triche

le , mis à jour le
0
Marc Cavendish s'est une nouvelle fois imposé samedi après-midi, entre Montélimar (Drôme) et Villars-les-Dombes.
Marc Cavendish s'est une nouvelle fois imposé samedi après-midi, entre Montélimar (Drôme) et Villars-les-Dombes.

On le surnomme « le roi du sprint ». Mark Cavendish s'est une nouvelle fois imposé samedi après-midi, entre Montélimar (Drôme) et Villars-les-Dombes, devançant de peu Alexander Kristoff et Peter Sagan. C'est la 4e fois depuis le début du Tour de France que le Britannique surpasse ses adversaires. Mais cette victoire n'est pas sans rappeler les accusations de tricherie qui poursuivent le coureur depuis des années.

En 2011, le cycliste José Joaquin Rojas accusait déjà Mark Cavendish de s'être accroché à une voiture lors de la 13e étape du Tour de France, entre Pau et Lourdes. Très remonté, l'adversaire du coureur britannique avait alors affirmé à l'agence de presse espagnole EFE : « Nous allons demander qu'une caméra le suive. »

Lors du Tour d'Italie de la même année, Ventoso avait également pointé du doigt le cycliste. « Il devrait s'estimer heureux d'être encore en course. Il aurait dû être disqualifié pour s'être tenu à une voiture dans l'ascension de l'Etna. C'est lamentable : on se donne un mal de chien pour terminer dans les temps et quand il y en a un qui se fait traîner par une voiture, les commissaires n'interviennent pas », s'était alors emporté le coureur.

Nibali exclu du Tour d'Espagne

Aujourd'hui, les accusations continuent de plus belle. Plusieurs coureurs et directeurs sportifs dans le peloton du Tour ont fait part de leurs...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant