Tour de France : Greipel n'est pas focalisé sur Cavendish

le
0
Tour de France : Greipel n'est pas focalisé sur Cavendish
Tour de France : Greipel n'est pas focalisé sur Cavendish

André Greipel a eu chaud. Vainqueur de la cinquième étape du Tour de France, l?Allemand n?a pourtant jamais failli participer au sprint. Le coueur de la formation Lotto-Belisol a en effet failli être pris dans la chute survenue à moins de trois kilomètres de l?arrivée : « J'ai déchaussé au moment de la chute, je ne sais pas d'ailleurs ce qui l'a provoqué, a déclaré André Greipel à l?arrivée. Mais j'ai réussi à rester sur le vélo en man?uvrant. J'ai perdu pas mal de positions. Heureusement, Hansen m'a ramené vers l'avant et notre train a fait ensuite un travail parfait, comme dans l'étape précédente. Le final était très difficile. J'ai eu la chance que Goss passe devant, j'ai pu ensuite le dépasser. »

Déjà vainqueur la veille, Greipel a cette fois-ci battu à la régulière Mark Cavendish. Pris dans une chute à Rouen, le Britannique s?est cette fois-ci classé en cinquième position. Interrogé sur sa rivalité avec son ancien coéquipier, l?Allemand s?est agacé : « La présence de Cavendish ? Je ne comprends pas pourquoi tout le monde est obnubilé par le fait que Cavendish soit là ou pas dans un sprint. Je l'ai déjà battu, même dans le Tour de France l'an dernier. J'ai la meilleure équipe autour de moi, il n'y a aucune raison que je ne gagne pas. On travaille très dur, on a une très bonne collaboration dans l'équipe. Comme on sait ce qu'on veut, on peut prendre les bonnes décisions quand c'est nécessaire. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant