Tour de France: Froome souffre mais creuse encore l'écart

le
0
CHRISTOPHER FROOME SOUFFRE MAIS ACCROIT SON AVANCE
CHRISTOPHER FROOME SOUFFRE MAIS ACCROIT SON AVANCE

par GILLES LE ROC'H

L'ALPE D'HUEZ, Isère (Reuters) - Christopher Froome a pris une pénalité de 20 secondes pour ravitaillement non autorisé près de l'arrivée de la 18e étape du Tour de France mais il avait tout lieu d'être satisfait de sa journée car il a encore creusé l'écart sur Alberto Contador.

Contador et son patron de l'équipe Saxo Bank-Tinkoff, Bjarne Riis, avaient promis d'attaquer, même en descente mais leur campagne d'intox orchestrée depuis deux jours a finalement été un pétard mouillé.

Si l'Espagnol est en effet passé à l'action dans la tortueuse et bosselée descente du col de Sarenne en compagnie de son équipier Roman Kreuziger, il n'a pas inquiété Christopher Froome qui n'a pas bougé.

"On s'attendait à l'attaque de Contador et Kreuziger dans la descente mais on n'a pas paniqué. Il restait beaucoup de temps. Et je pense que leur échappée leur a coûté des forces qui leur ont manqué dans le final", a dit le maillot jaune.

"En revanche, l'équipe Movistar a fait une grande course en faveur de Quintana qui, je crois, sera à mes côtés sur le podium à Paris."

Si Froome a donc bien négocié le problème que pouvait lui poser l'équipe Saxo Bank-Tinkoff, il a subi une petite alerte dans le final lorsqu'il a subi à quatre kilomètres de l'arrivée, un début de fringale.

Bien que conscient du règlement interdisant tout ravitaillement dans les six derniers kilomètres, il a demandé à son coéquipier Richie Porte d'aller chercher des gels de glucose à la voiture de son directeur sportif.

Les deux hommes ont été sanctionnés mais le dommage est minime.

"Le règlement est ce qu'il est et je vais accepter la pénalité", a dit le Britannique.

"Ce n'est pas la première fois que ça m'arrive dans une course. C'est un sentiment terrible. Je ne me sentais pas bien mais je suis bien content de finir là, j'ai même accru mon avance sur Contador. Je dois dire merci à Richie Porte qui a été exceptionnel pour moi."

Froome avait déjà été satisfait jeudi matin en lisant le journal L'Equipe qui a fait examiner ses performances par des spécialistes qui ont tous jugé qu'il n'y avait rien de suspect.

"Ce n'est pas moi qui ai pris cette décision mais l'Equipe a voulu donner tous les détails de mes 18 ascensions à des spécialistes. Ils ont vu que j'ai tout fait avec de la force mais de façon très propre. C'est une bonne chose", a-t-il dit.

Edité par Jean-Paul Couret

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant