Tour de France: Fabian Cancellara revient à ses premières amours

le
0
Tour de France: Fabian Cancellara revient à ses premières amours
Tour de France: Fabian Cancellara revient à ses premières amours

par Gregory Blachier

LIEGE, Belgique (Reuters) - Le prologue qui ouvre le 99e Tour de France, à Liège, en Belgique, a une saveur familière pour le peloton et celle d'une madeleine pour Fabian Cancellara, qui s'était révélé sur les bords de la Meuse en 2004.

Le parcours était alors quasi identique à celui de 6,4 km qu'arpenteront les coureurs samedi, et un espoir suisse de 23 ans s'y était imposé pour sa première dans la Grande Boucle.

Huit ans plus tard, Cancellara se présente en ogre des mises en bouche chronométrées du Tour.

En 2007 à Londres, 2009 à Monaco et 2010 à Rotterdam, la plus grande épreuve cycliste au monde a débuté par un contre-la-montre. A chaque fois, Fabian Cancellara a croqué ses adversaires.

A la veille du retour sur la terre de ses premières amours françaises, le champion olympique 2008 du chrono est évidemment favori, même s'il revient de blessure.

"C'est assez émouvant de revenir sur une course qui m'a offert tant de grands souvenirs", a dit le Suisse de l'équipe RadioShack à la presse vendredi.

"Maintenant, je ne sais pas exactement comment je vais me sentir après les problèmes que j'ai eus cette saison. Mais je suis bien préparé et j'espère être prêt."

MARTIN VEUT LE JAUNE

Tombé dans le Tour des Flandres en avril, le quadruple champion du monde du contre-la-montre s'est fracturé la clavicule et n'a repris la compétition que ce mois-ci.

Sa deuxième place dans le prologue du Tour de Suisse annonce cependant qu'il a commencé à retrouver son coup de pédale.

La plus grosse distraction pourrait, en réalité, venir de la naissance imminente de son deuxième enfant, attendu cet été.

Comme Cancellara connaît le parcours de samedi, il sait qui seront ses principaux rivaux.

Le premier d'entre eux devrait être l'Allemand Tony Martin, qu'il avait devancé de dix secondes sur une distance de 8,9 km il y a deux ans.

Le prologue 2012 est peut-être un peu court pour le champion du monde mais ce dernier est en quête de revanche et entend bien revêtir le maillot jaune dans ce Tour qui compte trois étapes chronométrées pour un total de 101,4 km.

"Si je ne peux pas le faire dans le prologue, j'essaierai à nouveau dans le premier contre-la-montre dans la 9e étape", a dit Tony Martin, vainqueur du dernier chrono du Tour l'an dernier.

"J'espère prendre le maillot jaune et le garder aussi longtemps que possible."

En 2009, Cancellara avait notamment devancé Bradley Wiggins à Monaco, sur un parcours plus long.

Le Britannique, favori annoncé pour la victoire finale cette année, n'était alors pas aussi glouton qu'il ne l'a été ces derniers mois, remportant cinq chronos.

Il a toutefois échoué de peu dans deux prologues, celui de Paris-Nice, gagné par le Suédois Gustav Larsson, et celui du Critérium du Dauphiné, conquis par l'Australien Luke Durbridge.

Larsson pourrait à nouveau jouer les trouble-fête samedi, tout comme le Slovaque Peter Sagan, vainqueur du prologue du Tour de Suisse, les Australiens Richie Porte et Baden Cooke.

Avec Gilles Le Roc'h, édité par Olivier Guillemain

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant