Tour de France: Fabian Cancellara est soulagé

le
0

BOULOGNE-SUR-MER, Pas-de-Calais (Reuters) - Fabian Cancellara a soufflé très fort sur la ligne d'arrivée mardi à Boulogne-sur-Mer, assuré de garder son maillot jaune au terme d'une troisième étape du Tour de France qu'il redoutait et dans laquelle ses équipiers n'ont pas ménagé leur peine.

"C'était une étape très dangereuse, le but était de rester devant", a dit le Suisse.

"Ce n'était pas facile mais mon équipe a fait un travail formidable. Je ne savais pas qu'il y avait eu autant de dégâts à l'arrière."

"Quand Sylvain Chavanel a attaqué, j'ai bien pensé que c'était dangereux mais c'était un peu loin de l'arrivée (à cinq kilomètres-NDLR) et Christopher Horner a fait le travail pour le maîtriser. Dans la rampe finale, j'étais mal placé et de toute façon Sagan était très fort et personne ne pouvait le battre."

Ainsi Fabian Cancellara a-t-il obtenu le droit de porter une journée supplémentaire le maillot jaune et peut raisonnablement imaginer le porter jusqu'à la première montagne, samedi, où le tracé s'achève par l'ascension inédite de La Planche des Belles Filles, dans les Vosges.

"Pour moi, ça s'appellera plus 'La Planche qui fait mal aux jambes !'", a-t-il souri.

"J'aimerais bien arriver à Porrentruy, dimanche, en tant que leader du Tour de France, mais cette première ascension est trop dure. C'est pour les grimpeurs, pas pour moi. C'était trop long, trop pentu, je sais que c'est impossible."

Avant de rejoindre son hôtel au Touquet-Paris Plage, Cancellara a évoqué en termes très élogieux la deuxième victoire en trois étapes de Sagan.

"C'est son premier tour mais il avait déjà remporté beaucoup de victoires, de très belle victoires, ce n'est pas une surprise", a-t-il souligné.

"Désormais, avant un prologue, on attendra Cancellara. Avant un sprint plat, on attendra Cavendish. Et dans les arrivées comme ça, on attendra Sagan. Il a de grandes années devant lui."

Gilles Le Roc'h, édité par Gregory Blachier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant