Tour de France: doublé de Rui Costa, Christopher Froome maîtrise

le
0
RUI COSTA REMPORTE LA 19E ÉTAPE DU TOUR DE FRANCE
RUI COSTA REMPORTE LA 19E ÉTAPE DU TOUR DE FRANCE

LE GRAND-BORNAND, Haute-Savoie (Reuters) - Le Portugais Rui Costa a réussi vendredi un doublé dans le Tour de France 2013 en remportant au Grand-Bornand la 19e étape après avoir repris, alors qu'un orage s'abattait sur la course, le Français Pierre Rolland, auteur d'une longue échappée.

Comme à Gap où il avait gagné la 16e étape, mardi, Rui Costa s'est imposé en solitaire. Il a devancé de 48 secondes l'Allemand Andreas Klöden et de 1'44 le Belge Jan Bakelants.

Aucun des premiers arrivés n'était en mesure de menacer le maillot jaune, Christopher Froome.

Le Britannique a bien été attaqué en fin de course par ses principaux rivaux au classement général, l'Espagnol Alberto Contador, le Colombien Nairo Quintana, le Tchèque Roman Kreuziger et l'Espagnol Joaquim Rodriguez. Il est resté impavide, collé à sa selle et a repoussé leurs assauts.

Froome a franchi la ligne avec 8'41 de retard sur Rui Costa mais abordera samedi l'avant-dernière étape, la dernière dans les Alpes avec une arrivée au sommet hors catégorie du Semnoz, au-dessus d'Annecy, avec 5'11 d'avance sur Contador.

Considérée comme une bonne occasion de le déstabiliser, la 19e étape s'est jouée dans la dernière des cinq ascensions.

C'est là que Rui Costa a repris Pierre Rolland, qui s'était lancé à la chasse du maillot à pois de meilleur grimpeur dès la première difficulté, le col du Glandon, classé hors catégorie.

Le Français est passé en tête des trois ascensions suivantes, le col hors catégorie de la Madeleine, Le Tamié, 2e catégorie, et L'Epine, 1ère catégorie.

Il lui restait alors moins de 40 km dont les 11 du col de la Croix-Fry, classé en 1ère catégorie, avant la plongée vers Le Grand-Bornand.

Il semblait cependant souffrir d'un mollet. Son avance a commencé à fondre sous l'orage de pluie.

Rui Costa sorti d'un groupe d'une vingtaine de poursuivants l'a rejoint et l'a laissé sur place, et à un point de Christopher Froome en tête du classement du meilleur grimpeur.

Le Portugais, qui avait remporté une étape dans la station de ski de Super-Besse en 2011, a maîtrisé la descente jusqu'à la ligne pendant que le Français glissait à la 16e place à 6'41.

Jean-Paul Couret à Paris, édité par Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant