Tour de France. Contador et le canari porte-bonheur

le , mis à jour à 17:11
0
Tour de France. Contador et le canari porte-bonheur
Tour de France. Contador et le canari porte-bonheur

Près d'une centaine de journalistes s'étaient massés dans le salon Annapurna du Carlton President Hotel pour la conférence de presse d'Alberto Contador, à deux jours du départ du Tour de France.

Une équipe de la télé néerlandaise, a rappelé le coureur aux bons souvenirs de sa passion pour les canaris lors de sa jeunesse, en lui offrant, en guise de porte-bonheur, un petit oiseau jaune dans une belle cage. Contador, a éclaté de rire, et beaucoup apprécié ce geste «sympathique». Il a promis de donner bientôt un nom au canari.

Une équipe de tv néerlandaise offre un canari porte-bonheur à A.#Contador en pleine conférence de presse ! #TDF2015 pic.twitter.com/wn1uiVrZgq— Le Parisien - Sports (@LeParisienSport) 2 Juillet 2015

Assis entre Peter Sagan et son attaché de presse Jacinto Vidarte, le leader espagnol de la formation Tinkoff-Saxo a par ailleurs rappelé l'importance à ses yeux de réaliser le doublé Giro-Tour, ce qu'aucun coureur n'a réussi depuis Marco Pantani en 1998. «J'ai consacré chaque jour, chaque minute, chaque heure à récupérer du Tour d'Italie», a-t-il expliqué. «Remporter un Tour de plus ne changerait pas ma carrière, en revanche réaliser le doublé serait quelque chose d'historique», a-t-il ajouté.

Contador qui estime arriver «dans de bonnes conditions» au départ, sait que le défi qui l'attend sera difficile. Son premier objectif sera «d'éviter les chutes» lors des neuf premières étapes qu'il juge «les plus piégeuses de ces dernières années».

"On parle de 4 favoris mais il ne faut pas oublier Bardet, Valverde, Purito ou Pinot". A. Contador #TDF2015 pic.twitter.com/3kGKGjb7mJ— Le Parisien - Sports (@LeParisienSport) 2 Juillet 2015

  

Il a aussi souligné que si on parlait souvent de quatre favoris pour la victoire finale (Nibali, Froome, Quintana et lui), «il ne fallait surtout pas oublier d'autres coureurs comme Bardet, Valverde, Purito ou ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant