Tour de France : " C'était aujourd'hui ou jamais " pour Pinot

le
0
Tour de France : " C'était aujourd'hui ou jamais " pour Pinot
Tour de France : " C'était aujourd'hui ou jamais " pour Pinot

« Au briefing ce n'était pas prévu. » C?est avec un large sourire que Thibaut Pinot a reconnu avoir « désobéi ». Bien lui en a pris puisque le coureur de la FDJ-Bigmat a remporté dimanche la 8eme étape du Tour de France, la plus belle victoire de sa jeune carrière. Malgré les consignes de son directeur, le Franc-Comtois savait bien qu?il y avait un coup à jouer : « Cela faisait un moment que j'avais coché cette étape. Il y avait des chances que ça aille au bout. Devant, Jérémy Roy est parti tout seul, je n'avais pas à rouler derrière. Quand il a été repris, il s'est sacrifié pour moi. Cette victoire est aussi la sienne. Dans le dernier col, Kessiakoff avait encore 50 secondes d?avance. Mais j'avais encore du jus, j'étais porté par le public. C'est sûr que ça aide. Je ne sentais plus mes jambes à la fin, j'avais des frissons, mais c'était aujourd'hui ou jamais. Jamais je n'aurais pensé gagner une étape du Tour cette année. Hier (samedi), c'était chez moi. Demain (lundi), ça va être encore un grand moment car j'ai été au club de Besançon. Il y aura mes supporters. Ces trois jours ne sont que du bonheur. »

Mais pour s?imposer, Thibaut Pinot a également dû résister au retour du groupe maillot jaune dans les derniers kilomètres. De quoi rendre sa victoire encore plus savoureuse : « La descente du col de la Croix était technique. Je n'ai pas pris de risques, j'étais un peu dans le rouge. Dans les 10 derniers kilomètres, il y avait un fort vent de face. J'ai tout donné. Je n'avais qu'une minute d'avance sur le groupe des favoris. J'ai vraiment eu peur. Je n'ai vraiment réalisé qu'à un kilomètre de l'arrivée. Il y avait toujours la voiture FDJ derrière moi, ça voulait dire que j'avais au moins 30 secondes d'avance. J'ai pu en profiter alors...»

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant