Tour de France: Andre Greipel encore à la fête ?

le
0
LA 15E ÉTAPE DU TOUR DE FRANCE
LA 15E ÉTAPE DU TOUR DE FRANCE

par Gregory Blachier

SAMATAN, Gers (Reuters) - Andre Greipel fête lundi son trentième anniversaire et s'offrirait volontiers, pour l'occasion, une quatrième victoire dans le Tour de France 2012.

L'étape qui reliera Samatan à Pau sur 158,5 km s'y prête, qui ne présente pas de grosses difficultés et pourrait s'offrir à un sprinteur de la trempe de l'Allemand.

Déjà victorieux de trois des cinq sprints massifs disputés dans cette Grande Boucle, Greipel s'est imposé comme l'homme fort des arrivées musclées.

Samedi, au Cap d'Agde, il a conclu en beauté le travail de son équipe qui l'avait ramené à l'avant du peloton après le passage délicat du bref mais raide Mont Saint-Clair, à Sète.

"J'espère que je me ferai un cadeau", a-t-il dit à l'arrivée en pensant déjà à l'échéance de lundi.

Cette étape offre quelques ascensions, mais rien qui soit de nature à le distancer avant l'arrivée, pas plus que ses rivaux directs Peter Sagan ou Matthew Goss.

Le Slovaque a encore marqué des points et les esprits dimanche dans la course au maillot vert, qu'il porte bien ajusté aux épaules. Quant à l'Australien, il a toujours joué placé mais jamais gagnant depuis le début du Tour.

Deux grimpettes de quatrième catégorie et une montée de troisième catégorie jalonnent bien le parcours, mais elles sont courtes - 2,1 km au plus, pour la côte de Lahitte-Toupière - et la dernière d'entre elles est située à près de trente kilomètres de l'arrivée.

Si le peloton décide de ne pas laisser partir les échappées, comme cela s'est produit dimanche, un sprint massif est plus que probable, d'autant que les occasions de bagarrer en vue de la ligne se feront rares dans la dernière semaine.

Notamment pour Mark Cavendish, le champion du monde, pas à la fête jusqu'à présent avec une seule victoire, bien loin de ses standards habituels - quatre en moyenne par Tour de France.

Or il ne restera guère que la 18e étape, entre Blagnac et Brive-la-Gaillarde, ainsi que la dernière, avec sa traditionnelle arrivée sur les Champs-Elysées.

Mais le profil de la première correspond davantage aux baroudeurs et, au lendemain des deux dernières grandes étapes de montagne, les grosses équipes seront peut-être réticentes à rouler.

Edité par Henri-Pierre André

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant