Tour de France: Alejandro Valverde remporte la 17e étape du Tour

le
0
VICTOIRE D'ALEJANDRO VALVERDE LORS DE LA 17E ÉTAPE DU TOUR
VICTOIRE D'ALEJANDRO VALVERDE LORS DE LA 17E ÉTAPE DU TOUR

PEYRAGUDES, Hautes-Pyrénées (Reuters) - La 17e et dernière grande étape de montagne, disputée jeudi sur 143,5 km entre Bagnères-de-Luchon et Peyragudes, est revenue à l'Espagnol Alejandro Valverde, qui a signé là sa quatrième victoire dans le Tour de France.

L'Espagnol, de retour cette saison d'une suspension pour dopage, s'est imposé en solitaire avec 18 secondes d'avance sur Bradley Wiggins qui a encore pris du temps sur ses principaux rivaux.

Le Français Thomas Voeckler a pour sa part réussi, en début d'étape, à engranger assez de points pour garder son maillot à pois de meilleur grimpeur, qu'il devrait emmener jusqu'aux Champs-Elysées.

Rien ne semble plus pouvoir empêcher Bradley Wiggins de gagner son premier Tour de France après cette 17e étape qui a vu le Britannique conforter sa place de leader du classement général.

Seul son coéquipier Christopher Froome a pu tenir tête au maillot jaune dans l'ascension finale et même mieux, car Froome s'est sans doute privé de la victoire d'étape en restant avec son leader dans les deux derniers kilomètres.

Alors que les deux hommes étaient partis en chasse derrière Valverde, Froome a fait signe à plusieurs reprises à Wiggins comme pour lui signifier qu'il perdait du temps à ses côtés et a régulièrement pris plusieurs mètres d'avance.

L'image a laissé une impression de frustration chez Froome, qui avait déjà été rappelé à l'ordre après avoir attaqué dans la 11e étape, à trois kilomètres de l'arrivée à La Toussuire, au lieu de rester aux côtés de Wiggins.

Depuis, les deux hommes et toute l'équipe Sky s'étaient attachés à assurer qu'ils poursuivaient le même objectif - le sacre de Wiggins.

Au final, Wiggins conserve deux minutes et cinq secondes d'avance sur Froome, deuxième, avant les trois dernières étapes - deux en plaine et un contre-la-montre, exercice dans lequel le maillot jaune excelle.

S'il devrait effectivement devenir dimanche à Paris le premier Britannique à s'imposer dans le Tour de France, l'étape de vendredi pourrait laisser des traces chez Sky.

Grégory Blachier, édité par Chrystel Boulet-Euchin

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant