Tour de France - 21e étape : Izagirre s'impose, Froome et Bardet confirment !

le , mis à jour le
0
La joie de l'Espagnol Ion Izagirre (Movistar), premier vainqueur espagnol de ce 103e Tour de France. Froome est assuré de remporter son 3e Tour de France, alors que Romain Bardet finit à la 2e place.
La joie de l'Espagnol Ion Izagirre (Movistar), premier vainqueur espagnol de ce 103e Tour de France. Froome est assuré de remporter son 3e Tour de France, alors que Romain Bardet finit à la 2e place.

Il n'y a pas que les supporteurs français qui craignaient la fin du Tour sans avoir une victoire de leurs coureurs nationaux. Les Espagnols, comme les Italiens, n'avaient pas encore vu l'un des leurs s'imposer. L'attente a pris fin ce samedi, à l'issue d'une étape encore marquée par les orages et les pistes mouillées. C'est Ion Izaguirre (Movistar), opportuniste attaquant dans les pentes abruptes du col de Joux Plane, qui est parvenu à s'extraire du groupe maillot jaune puis à laisser Alaphilippe, Pantano et Nibali dans la périlleuse descente jusqu'à Morzine pour s'imposer. Prudents, les favoris sont restés dans la roue des lieutenants de Froome pour conserver leur position. Si Alaphilippe n'a pas gagné aujourd'hui, les Français peuvent se targuer d'avoir un concitoyen sur la deuxième marche du podium, demain à Paris, derrière l'intouchable Christopher Froome. Retour sur une étape explosive.

LE RÉSUMÉ. Un dernier round musclé !

En début d'étape, lors de l'ascension du col des Aravis (2e cat.), de nombreux coureurs tentent de s'échapper. C'est le cas de Pierre Rolland (Cannondale) puis d'un groupe composé notamment de Sylvain Chavanel (Direct Énergie) et Nicolas Edet (Cofidis). Ensuite, 37 coureurs parviennent à s'extraire du peloton (au km 14). La pluie et l'ascension du col de la Colombière réduisent le groupe de tête (30 coureurs) où...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant