Tour de France 2017 : un beau parcours, est-ce suffisant ?

le
0
Le Tour de France traversera les cinq massifs montagneux les plus importants de l'Hexagone. Mais le spectacle sera-t-il au rendez-vous ?
Le Tour de France traversera les cinq massifs montagneux les plus importants de l'Hexagone. Mais le spectacle sera-t-il au rendez-vous ?

Pour les passionnés du Tour de France, cette matinée d'octobre est devenue un événement à ne pas rater. Au palais des congrès à Paris, Christian Prudhomme a présenté en grande pompe cette 104e édition du Tour de France. Après un départ à Düsseldorf, le premier en Allemagne depuis trente ans, les coureurs devront traverser les cinq massifs montagneux de l'Hexagone (dans l'ordre : les Vosges, le Jura, les Pyrénées, le Massif central et les Alpes).

L'édition 2017 comptera 23 ascensions dont certaines plutôt corsées, à l'image du Galibier emprunté dans son versant le plus sévère ou encore l'enchaînement de fin de première semaine dans le Jura (avec la Biche, le Grand Colombier par la route la plus pentue, le relais du Chat). En plus d'affronter ces géants de l'asphalte, les coureurs auront le privilège de conclure un contre-la-montre au stade Vélodrome, à Marseille, la veille de l'arrivée, avant de passer devant le Grand Palais, pour offrir un clin d'?il à la candidature de Paris 2024.

Des étapes diffusées en intégralité

Nul doute que ce parcours sera, comme les années précédentes, un plaisir pour les yeux : le duo Christian Prudhomme-Thierry Gouvenou, qui conçoit en grande partie le tracé, y a habitué les fans. Mais est-ce que cela sera suffisant ? À partir de cette édition, l'ensemble des étapes sera en effet proposé en intégralité sur France...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant