Tour de France 2016: Julian Alaphilippe relativise

le
0

Julian Alaphilippe était tout proche de signer une victoire de prestige sur la Grande Boucle lors de la 2e étape du Tour dont l'arrivée était jugée à Cherbourg-en-Cotentin, dimanche. Deuxième derrière Sagan, le Français relativise cet échec.

Deuxième juste derrière Peter Sagan, il y a sans doute de quoi avoir des regrets. Mais c'est souvent dans la défaite que l'on construit les succès à venir. Julian Alaphillipe le sait, et le puncheur français de la formation Etixx-Quick Step entend bien retenter sa chance. « J’étais vraiment déçu quand j’ai passé la ligne parce que c’est très frustrant de passer si près. Ensuite petit à petit, après m’être assis un moment, j’ai réalisé : c’est mon premier Tour et c’est quand même le coureur qui porte le maillot de champion du monde qui est devant moi donc je peux me consoler avec ça et il reste encore beaucoup de belles étapes à venir pour réaliser des belles choses. » Le Français a tout de même endossé le maillot blanc au terme de cette journée mouvementée.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant