Tour de France 2012 : Au Centre Pompidou-Metz, le développement durable tisse sa toile

le
0
Tour de France 2012 : Au Centre Pompidou-Metz, le développement durable tisse sa toile
Tour de France 2012 : Au Centre Pompidou-Metz, le développement durable tisse sa toile
Partis d'Epernay (Marne), les coureurs du Tour de France 2012 arriveront tout à l'heure à Metz (Moselle). La métropole mosellane abrite depuis deux ans « son » centre Pompidou, une structure largement éco-conçue.



Inauguré le 12 mai 2010, situé dans le nouveau quartier de l'Amphithéâtre, non loin de la gare TGV, le Centre Pompidou-Metz s'étend sur un peu plus de cinq mille mètres carrés. Financé conjointement par la Ville (trente-quatre millions d'euros), le Conseil général de Moselle (dix millions d'euros), le Conseil régional de Lorraine (dix millions d'euros), l'Etat (quatre millions d'euros) et l'Union Européenne (UE) (deux millions d'euros), ce projet s'inscrit dans le cadre d'un dessein plus vaste, l'aménagement du quartier précité. Il constitue en outre une première expérience nationale (réussie) de décentralisation d'un établissement public culturel, en l'occurrence le Centre Georges Pompidou, « vaisseau » construit dans le quatrième arrondissement de Paris et qui a ouvert ses portes il y a trente-cinq ans.

Aussi conceptuel que son « aîné » parisien, dont il abrite une partie des collections, mais auquel il ne ressemble cependant guère de l'extérieur, le Centre Pompidou-Metz a surtout été conçu selon les standards du développement durable, lequel revêt il est vrai une importance croissante dans l'architecture contemporaine. Pour partie naturel, l'éclairage permet ainsi d'
Lire la suite
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant