Tour d'honneur pour Paris 2024

le , mis à jour à 07:00
0
Tour d'honneur pour Paris 2024
Tour d'honneur pour Paris 2024

Traverser le Grand Palais de part en part avant de plonger vers les Champs-Elysées. L'idée paraît complètement folle. Et pourtant ! C'est bien sous l'immense voûte de l'un des plus beaux monuments de Paris que le peloton du Tour de France, Maillot jaune en tête, passera le 23 juillet prochain. Les organisateurs de la plus prestigieuse épreuve cycliste au monde, dont le tracé a été dévoilé hier, ont ainsi souhaité adresser un clin d'oeil à la candidature parisienne aux Jeux olympiques de 2024.

 

Et quel clin d'oeil ! L'image de ces coureurs roulant au coeur d'un prestigieux édifice va à coup sûr faire le tour de la planète, l'ultime étape étant diffusée, durant quatre heures, dans plus de 190 pays. « L'idée est d'offrir une contribution à la candidature de Paris 2024, souligne Christian Prudhomme, directeur de l'épreuve. La puissance de l'image du Tour de France est phénoménale. Nous avons reçu récemment le prix du rayonnement touristique. Si une partie de ce rayonnement pouvait profiter à Paris, si nous pouvions apporter notre pierre, nous en serions ravis. »

 

La carte postale promet d'être belle et marquante, d'autant que nous nous trouverons alors à moins de deux mois (le 13 septembre 2017 à Lima) de la désignation de la ville hôte par les membres du Comité international olympique (CIO).

 

Si certains élus de Seine-Saint-Denis avaient rêvé d'un lancement de la 21e étape dans ce département promis à une véritable transformation en cas de JO (il accueillera notamment le village olympique et le centre nautique), c'est Montgeron (Essonne), ville du premier départ du Tour en 1903, qui a enlevé la mise. Qu'importe, car c'est un véritable tapis rouge qu'ASO (Amaury Sport Organisation) déroule à Paris 2024.

 

Marseille aussi aura droit à son clin d'oeil Olympique

 

L'axe Paris-Marseille est l'un des points centraux du dossier de candidature... Qu'à cela ne tienne ! ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant