Tour d'Europe des plans d'austérité

le
0
Quelques jours après l'Italie, la France a annoncé mercredi une série de mesures visant à réduire le déficit.

Les plans de rigueur s'accélèrent en Europe. Pour tenter de rassurer les marchés, les États les plus endettés doivent convaincre de leur capacité à ramener leur déficit public sous la barre des 3% d'ici 2013, conformément aux engagements exigés par la commission européenne. Seuls les pays bénéficiant actuellement d'un plan de sauvetage bénéficient d'une année supplémentaire.

o La Grèce, dont les déboires budgétaires ont catalysé la crise de la dette, a adopté fin juin un plan d'austérité draconien prévoyant des économies de 28,4 milliards d'euros d'ici à 2015 et une vague de privatisations -devant rapporter 50 milliards d'euros. C'était la condition posée par le FMI et les partenaires européens pour débloquer leur aide.

o Le Portugal, également contraint à un plan de sauvetage, veut aller au-delà des attentes des bailleurs de fonds internationaux. Le gouvernement a annoncé en juillet des mesures drastiques: impôt extraordinaire équivalen

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant