Tour 2016 - 4e étape : Marcel Kittel d'un cheveu !

le
0

Marcel Kittel a remporté au sprint la quatrième étape entre Saumur et Limoges, mardi. Bryan Coquard termine deuxième pour quelques millimètres.

[fpvideo mediaid='digiteka' url='http://www.ultimedia.com/deliver/generic/iframe/mdtk/01343059/zone/1/showtitle/1/src/usxkxu']

L’étape du jour

Coquard était tout proche de lexploit

Nouvelle journée de calme plat sur la Grande Boucle. Les coureurs du peloton ont avalé les 237,5 km séparant Saumur de Limoges à une vitesse tout à fait raisonnable. Il faut dire que le profil de l’étape, peu technique, ne laissait présager d’une journée aussi tendue que ce que fut l’entame de cette 103e édition de la Grande Boucle. Après 29 km de course, quatre hommes prennent les devants de la plus longue étape de ce Tour de France. Markel Irizar (Trek-Segafredo) et Andreas Schillinger (Bora-Argon18) sont rejoints par Oliver Naesen (IAM Cycling) et Alexis Gougerard (AG2R-La Mondiale). L’échappée imprime d’entrée un rythme de course conséquent, si bien qu’après deux heures, elle a déjà parcouru près de 90 kilomètres à une moyenne de 42,5 km/h.

Kittel désigné vainqueur à la photo finish

L’écart grimpe à plus de cinq minutes à moins de 130 kilomètres de l’arrivée. Moment choisi par le peloton pour accélérer sous un soleil qui a enfin décidé de se montrer. La seule difficulté du jour, la Côte de la Maison Neuve, classée en quatrième catégorie, ne représente pas un obstacle majeur. Irizar en franchit le sommet en premier, l’écart avec le peloton est déjà passé sous les deux minutes et ne tarde pas davantage à fondre comme neige au soleil pour se trouver sous la minute. Dans l’échappée, Gougeard ne résiste pas au tempo, et rejoint le peloton. Au sein de ce dernier, justement, c’est Michael Morkov, en difficulté depuis le départ du Mont-Saint-Michel, samedi, qui craque, suivi par le coureur français de la formation AG2R et un certain Sam Benett (Bora-Argon). Comme prévu, la jonction entre les échappés et le peloton s'opère à quelques kilomètres de l'arrivée, et comme à Angers le peloton laisse place aux trains de sprinteurs. Les plus costauds partent très vite, Marcel Kittel et Peter Sagan sont au coude-à-coude lorsque Bryan Coquard surgit sur la gauche de l'Allemand. Le Français remonte à hauteur de son adversaire mais échoue d'un rien dans sa quête d'un premier succès sur la Grand Boucle. La photo finish ne laisse aucune place au doute. Cruel.

Les classements

TOUR DE FRANCE 2016 4eme étape - Saumur-Limoges (237,5 km) - Mardi 5 juillet 2016 1- Marcel Kittel (ALL/ Etixx Quick Step) en 05h28'30 2- Bryan Coquard (FRA/ Direct Energie) mt 3- Peter Sagan (SLO/Tinkoff) mt 4- Dylan Groenewegen (PBS/ Lotto Jumbo) mt 5- Alexander Kristoff (NOR/Katusha) mt 6- Sondre Holst Enger (NOR/ IAM) mt 7- Daniel Mc Lay (GBR/Fortuneo Vital Concept) mt 8- Mark Cavendish (GBR/Dimension Data) mt 9- Samuel Dumoulin (FRA/AG2R La Mondiale) mt 10- Simon Gerrans (AUS/ Orica) mt >>> Le classement complet en cliquant ici Classement général (après 4 étapes sur 21) 1- Peter Sagan (SLO/Tinkoff) en 20h03'02 2- Julian Alaphilippe (FRA/Etixx Quick Step) à 12" 3- Alejandro Valverde (ESP/Movistar) à 14" 4-Warren Barguil (FRA/Giant) à 18" 5- Christopher Froome GBR/Sky) mt 6- Roman Kreuziger (RTC/Tinkoff) mt 7- Nairo Quintana (COL/Movistar) mt 8- Fabio Aru (ITA/Astana) mt 9- Michael Matthews (AUS/Orica) mt 10- Pierre Rolland (FRA/ Cannondale) mt

Les Français

Alexis Gougeard est le premier Français de la journée à s’illustrer. Le coureur d’AG2R a réalisé près de 180 kilomètres à l’avant de la course. Il n’a pas réussi à suivre ses compagnons d’échappée dans les derniers kilomètres. Dans un second temps, on a pu voir Bryan Coquard. « Le Coq » a bien failli dérober la victoire d’étape à Marcel Kittel. Bien placé dans les derniers hectomètres, le coureur Direct Energie a giclé dans la roue de Sagan pour venir frotter sur la ligne avec l’Allemand. Il perd finalement la victoire d’un boyau.

La vie des maillots

Maillot jaune : Peter Sagan (SLO/Tinkoff)

Pas de changement de leadership aujourd’hui au terme de la plus longue étape du Tour. Peter Sagan conserve le maillot jaune. Son équipe (Tinkoff) a maintenu l’échappée sous les cinq minutes tout au long des 237 kilomètres. Les coéquipiers de Peter Sagan n’ont jamais tremblé et le leader sur les sprints de l’équipe russe a très bien géré le final. Il termine troisième de l’étape et prend de précieux points pour le maillot vert.

Maillot vert : Peter Sagan (SLO/Tinkoff)

Marcel Kittel se relance dans la course au maillot vert. Avec cette victoire, l’Allemand revient à 10 points de Peter Sagan, qui conserve la tunique verte sous son maillot jaune. En revanche, c'est bien Cavendish qui portera le maillot vert mercredi sur la 5e étape du Tour.

Maillot à pois : Jasqper Stuyven (BEL/Trek Segafredo)

Pas de changement d’épaules pour le maillot à pois. Jasper Stuyven garde la tunique de meilleur grimpeur. Aujourd’hui, il n’y avait qu’une seule difficulté classée en catégorie 4. Et c’est Markel Irizar qui termine premier de la côte de la Maison Neuve. Il n’avait aucun point et Stuyven conserve une avance confortable avec ses quatre unités.

Maillot blanc : Julian Alaphilippe (FRA/Etixx Quick Step)

Julian Alaphilippe conserve lui aussi son maillot blanc. Il termine dans le peloton à la 15e place sans perdre de temps au général et maintient son avance de six secondes sur Warren Barguil.

Combatif du jour : Olivier Naesen (BEL/Trek Segafredo)

Olivier Naesen remporte le prix du plus combatif du jour. Echappé au 30e kilomètre en compagnie d’Irizar, Gougeard et Schilligner, le Belge a fait forte impression dans le quatuor de tête. C’est lui qui a le plus souvent pris les relais en tête de course. Il a aussi résisté au retour du peloton pendant que Gougeard et Schillinger lâchaient prise.

Le programme du lendemain

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant