Tour 2016 - 19eme étape : Bardet sur le podium avec panache

le
0
Tour 2016 - 19eme étape : Bardet sur le podium avec panache
Tour 2016 - 19eme étape : Bardet sur le podium avec panache

Au terme d'une fin d'étape rendue un peu folle par la pluie, Romain Bardet s'est imposé avec panache à St-Gervais Mont Blanc, décrochant ainsi la première victoire française sur ce Tour, et montant sur le podium, à 48h de l'arrivée à Paris. Chris Froome a chuté et s'est fait peur, mais reste solidement accroché à son maillot jaune.

[fpvideo mediaid='digiteka' url='http://www.ultimedia.com/deliver/generic/iframe/mdtk/01343059/zone/1/showtitle/1/src/u5zup8']

L’étape du jour

Bardet régale à St-Gervais, Froome se fait peur

Il aura fallu attendre la 19eme étape pour assister à la première victoire française sur le Tour de France 2016, mais la joie n’en est que plus belle ! Très attendu, Romain Bardet s’est arraché pour aller chercher cette victoire d’étape, et surtout monter sur le podium, à deux jours de l’arrivée sur les Champs-Elysées ! Le coureur français a remporté une étape de folie, la plus belle depuis le début de ce Tour 2016. Certains diront que comme en Formule 1, il aura fallu attendre la pluie pour voir un peu de spectacle... Alors qu’un groupe de 20 coureurs avaient passé la majorité de l’étape devant, tout s’est joué dans la descente avant Megève, lorsque la pluie a fait son apparition. C’est d’abord Pierre Rolland, présent aux avant-postes, qui a chuté, puis Navarro, Morabito, Reichenbach et Mollema notamment sont allés au sol à leur tour. Devant, Rui Costa a quitté le groupe d’échappés pour filer seul dans la dernière montée. C’est alors que la course a basculé : Romain Bardet, comme prévu, a attaqué dans la fin de la dernière descente avec son grand ami Mikaël Chérel, pendant Chris Froome et Vincenzo Nibali chutaient dans un virage humide ! Le Maillot Jaune, touché sur le côté droit, a récupéré le vélo de Geraint Thomas et a pu rejoindre le groupe des favoris, non sans mal. Mais devant, Bardet avait déjà rattrapé puis dépassé Costa, pour aller s’imposer avec panache à Saint-Gervais et décrocher sa deuxième victoire sur le Tour. L’objectif était alors de grappiller le plus de temps pour monter sur le podium, et il a bien été aidé par la défaillance de Bauke Mollema, qui a eu du mal à se remettre de sa chute, et est passé de la deuxième à la dixième place au général. Quant à Adam Yates, il passe de la troisième à la quatrième place, au profit de Nairo Quintana. Samedi, une nouvelle très grosse étape est au programme entre Megève et Morzine, avec deux cols de première catégorie et un col hors catégorie. Espérons que Romain Bardet ait récupéré de ses efforts pour conserver ses 35 secondes d’avance sur la quatrième place et ainsi monter sur le podium à Paris dimanche. Quant à Froome, ses blessures semblent superficielles, mais sa chute de ce vendredi a prouvé que même avec quatre minutes d’avance, une catastrophe était vite arrivée. TOUR DE FRANCE Classement de la 19eme étape (Albertville - St-Gervais - Mont Blanc, 146km) - Vendredi 22 juillet 2016 1- Romain Bardet (FRA/AG2R-La Mondiale) en 4h14'08 2- Joaquim Rodriguez (ESP/Katusha) à 23" 3- Alejandro Valverde (ESP/Movistar) à 23" 4- Louis Meintjes (AFS/Lampre) à 23" 5- Nairo Quintana (COL/Movistar) à 26" 6- Fabio Aru (ITA/AStana) à 28" 7- Dan Martin (IRL/Etixx-Quick Step) à 28" 8- Wout Poels (PBS/Sky) à 36" 9- Christopher Froome (GBR/Sky) à 36" 10- Richie Porte (AUS/BMC) à 53" ... Classement général (après 19 étapes sur 21) 1- Chris Froome (GBR/Sky) en 82h10’37’’ 2- Romain Bardet (FRA/AG2R La Mondiale) à 4’11’’ 3- Nairo Quintana (COL/Movistar) à 4’27’’ 4- Adam Yates (GBR/Orica-Bike Exchange) à 4’36’’ 5- Richie Porte (USA/BMC Racing) à 5’17" 6- Fabio Aru (ITA/Astana) à 6’00’’ 7- Alejandro Valverde (ESP/Movistar) à 6’20’’ 8- Louis Meintjes (AFS/Lampre-Merida) à 7’02’’ 9- Daniel Martin (IRL/Etixx-Quick Step) à 7’10’’ 10- Bauke Mollema (PBS/Trek) à 7’42’’ ... >>> Le classement complet en cliquant ici

Les Français

Une ascension finale historique pour Romain Bardet. Le coureur de la team AG2R, après la chute de Chris Froome, a placé une attaque fulgurante pour, dans un premier temps, revenir sur Rui Costa. Lancé, le Français a déposé le Portugais avant de s’envoler au sommet de Saint-Gervais. Première victoire d’étape pour la France. Romain Bardet s’empare de la deuxième place du classement général. Coup double. Auparavant, Pierre Rolland et Alexis Vuillermoz ont animé l’échappée sans jamais distancer le peloton. Après la montée de Bisanne, la pluie a fait son apparition et a causé la chute fatale à Pierre Rolland. Rattrapé et distancé, il n’a pas pu revenir.

La vie des maillots

Maillot jaune : Chris Froome (GBR/Sky)

Quelle étape pour le maillot jaune ! Alors que beaucoup de spécialistes pronostiquaient une étape sans trop de complications, la pluie a eu raison du Britannique. Dans les derniers kilomètres, Chris Froome a chuté. Contraint de changer de vélo, le coureur de la team Sky a éprouvé d’énormes difficultés dans les derniers kilomètres sans perdre de temps sur ses poursuivants. Touché, le maillot déchiré et le genou en sang, le leader du Tour de France va devoir bien récupérer pour ne pas subir des conséquences trop radicales sur l’étape de demain.

Maillot vert : Peter Sagan (SLQ/Tinkoff)

Dans une étape destinée aux vrais grimpeurs, Peter Sagan s’est rapidement résigné. Alors que sur certaines étapes, le maillot vert tentait de s’accrocher, cela n’a pas été le cas au départ d’Albertville. Le Slovaque conserve le maillot vert de meilleur sprinteur et va pouvoir le célébrer sur les Champs-Elysées.

Maillot à pois : Rafal Majka (POL/Tinkoff)

Echappé, Rafal Majka est arrivé en seconde position des deux premières difficultés de la journée. En arrivant en tête au sommet de la montée de Bisane, le Polonais a assuré sa place de leader au classement des grimpeurs. Sauf catastrophe samedi entre Megève et Morzine, Rafal Majka portera le maillot blanc à pois rouges sur les Champs-Elysées.

Maillot blanc : Adam Yates (GBR/Orica)

L’ascension vers Saint-Gervais Mont Blanc a été terriblement longue pour Adam Yates. Le jeune Britannique semble avoir les jambes lourdes à la fin de cette troisième semaine. Au bord de la rupture tout au long de la course, le coureur de la team Orica conserve son maillot blanc mais chute du podium au détriment de Romain Bardet et Nairo Quintana.

Combatif du jour : Rui Costa (POR/Lampre)

Dans l’échappée du jour constituée d’une vingtaine de coureurs, le Portugais Rui Costa s’est échappé avant la dernière difficulté. Alors qu’il pensait filer vers la victoire, Romain Bardet l’a rejoint puis dépassé pour lui griller la priorité. Malgré cela, le coureur de la team Lampre a été désigné logiquement le plus combatif du jour.

Le programme de samedi

Joux Plane Avec Thomas BONNAVENT
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant