Tour 2016 - 16eme étape : Sagan coiffe Kristoff sur le fil

le
0
Tour 2016 - 16eme étape : Sagan coiffe Kristoff sur le fil
Tour 2016 - 16eme étape : Sagan coiffe Kristoff sur le fil

Après une étape calme et marquée par la longue échappée du duo Alaphilippe-Martin, le sprint massif dans les rues de Berne a vu Peter Sagan l’emporter à la photo-finish face à Alexander Kristoff.

L’étape du jour

Sagan à l’arraché !

Au lendemain d’une étape exigeante, le peloton a eu besoin d’un peu de repos à la veille de la deuxième journée de repos. Mais il a fallu attendre quatorze kilomètres pour voir un premier coup partir. Et c’est un duo de la formation Etixx-Quick Step composé de Julian Alaphilippe et de Tony Martin qui a tenté sa chance. D’abord contestée par l’équipe Lotto-Soudal, cette tentative d’échappée a finalement eu son bon de sortie après 25 kilomètres, même s’il y a eu des tentatives en contre, qui n’ont rien donné. L’écart monte petit à petit et dépasse les deux minutes après 48 kilomètres. C’est finalement peu après la fin de la première heure de course que l’écart enfle dans des proportions importantes avec plus de cinq minutes d’avance pour le duo franco-allemand.

Faria da Costa a tenté sa chance en costaud

A l’arrivée en territoire suisse, le peloton a commencé à hausser le ton et l’écart fond assez rapidement pour tomber sous les trois minutes après trois heures de course. Les équipes de sprinteurs, dont Dimension Data, ont tout fait pour revenir sur les fuyards. Julian Alaphilippe lâche le premier et est repris dans la Côte de Muhleberg avant que Tony Martin ne fasse de même à 46 kilomètres du but. Dans le final, c’est Rui Alberto Faria da Costa qui s’est mis en évidence avec une attaque à 20 kilomètres du but. Il aura résisté avec une vingtaine de secondes d’avance sur le peloton mais a été repris à 4 kilomètres du but, sous l’impulsion de l’équipe IAM Cycling, qui roulait à domicile. Rien ne pouvait alors éviter le sprint massif dans les rues de Berne, malgré un final technique et avec un passage sur des pavés. Sep Vanmarcke a, néanmoins, tenté d’attaquer dans les deux derniers kilomètres mais en vain. Le sprint est lancé par Alejandro Valverde mais Alexander Kristoff le déborde mais, sur la ligne, Peter Sagan l’emporte pour un boyau d’avance sur le Norvégien ! Une troisième victoire pour le Slovaque de la formation Tinkoff qui conforte un peu plus son maillot vert, qui semble bien accroché sur ses épaules jusqu'au Champs-Elysées.

Les classements

TOUR DE FRANCE 2016 16eme étape - Moirans en Montagne-Berne (209km) - Lundi 18 juillet 2016 1- Peter Sagan (SLQ/Tinkoff) en 4h26’02’’ 2- Alexander Kristoff (NOR/Katusha) mt 3- Sondre Holst Enger (NOR/IAM Cycling) mt 4- John Degenkolb (ALL/Giant-Alpecin) mt 5- Michael Matthews (AUS/Orica-Bike Exchange) mt 6- Fabian Cancellara (SUI/Trek-Segafredo) mt 7- Sep Vanmarcke (BEL/LottoNL-Jumbo) mt 8- Ariel Maximiliano Richeze (ARG/Etixx-Quick Step) mt 9- Edvald Boasson Hagen (NOR/Dimension Data) mt 10- Greg Van Avermaet (BEL/BMC Racing) mt ... 15- Adrien Petit (FRA/Direct Energie) mt ... >>> Le classement complet en cliquant ici Classement général (après 16 étapes sur 21) 1- Chris Froome (GBR/Sky) en 72h40’38’’ 2- Bauke Mollema (PBS/Trek) à 1’47’’ 3- Adam Yates (GBR/Orica-Bike Exchange) à 2’45’’ 4- Nairo Quintana (COL/Movistar) à 2’59’’ 5- Alejandro Valverde (ESP/Movistar) à 3’17’’ 6- Romain Bardet (FRA/AG2R La Mondiale) à 4’04’’ 7- Richie Porte (USA/BMC Racing) à 4’27’’ 8- Tejay Van Garderen (USA/BMC Racing) à 4’47’’ 9- Daniel Martin (IRL/Etixx-Quick Step) à 5’03’’ 10- Fabio Aru (ITA/Astana) à 5’16’’ ... >>> Le classement complet en cliquant ici

Les Français

Julian Alaphilippe (Etixx-Quick Step) a sans conteste été le Français du jour. En partant très tôt dans l’échappée du jour avec son équipier Tony Martin, le natif de Saint-Amand-Montrond a fait preuve de panache. Pour la deuxième fois en deux jours, il a été aux avants postes ce lundi. En vain une nouvelle fois.

La vie des maillots

Maillot jaune : Chris Froome (GBR/Sky)

Pas de changement au général, Chris Froome conserve son maillot jaune. Cette étape sans difficulté majeure n’aura pas bousculé la hiérarchie. Tous les favoris ont fait la course dans le peloton et aucun ne s’est fait piéger dans le final. Les poursuivants du Britannique devront maintenant l’attaquer dans les Alpes s’ils espèrent encore être en jaune dimanche prochain à Paris.

Maillot vert : Peter Sagan (SLQ/Tinkoff)

Peter Sagan a conforté un peu plus son maillot vert ce lundi. Troisième lors du sprint intermédiaire (1er du peloton qui n’a pas contesté sa domination) de cette 16ème étape, le Slovaque a marqué le maximum de points dans le final en l’emportant au sprint à Berne. Grâce à sa troisième victoire depuis le début du Tour 2016, le coureur de la formation Tinkoff compte désormais 114 points d’avance sur Mark Cavendish au classement du meilleur sprinteur, et le reste du parcours n’est pas vraiment tracé pour permettre des sprints.

Maillot à pois : Rafal Majka (POL/Tinkoff)

Après s’être emparé du maillot à pois dimanche lors de la 15ème étape, le Polonais n’avait rien à craindre ce lundi. Dans une étape où un seul point était distribué au Grand Prix de la Montagne, le grimpeur de l’équipe Tinkoff est resté bien au chaud dans le peloton. Il devra maintenant défendre son bien dans les Alpes à partir de mercredi.

Maillot blanc : Adam Yates (GBR/Orica-Bike Exchange)

Adam Yates a fait l’intégralité de la course dans le peloton. Le maillot blanc a passé une journée tranquille, comme tous les coureurs bien placés au général. Son avance est toujours de 3’03’’ sur son premier poursuivant, le Sud-Africain Louis Meintjes.

Combatifs du jour : Julian Alaphilippe et Tony Martin (FRA-ALL/Etixx-Quick Step)

Ils sont deux à avoir reçu le prix du combatif du jour au terme de la 16ème étape. Et au vu du scénario de la course, c’est plutôt logique. Julian Alaphilippe, déjà très en vue hier, et Tony Martin, tous les deux membres de l’équipe Etixx-Quick Step, avaient décidé de partir très tôt en échappée. Le Français et l’Allemand ont fait beaucoup d’effort avant de craquer sous la pression du peloton et d’être repris à 23 km de l’arrivée.

Le programme du lendemain

Deuxième journée de repos à Berne
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant