Tour 2016 - 15eme étape : Pantano frustre Majka à Culoz

le
0
Tour 2016 - 15eme étape : Pantano frustre Majka à Culoz
Tour 2016 - 15eme étape : Pantano frustre Majka à Culoz

Revenu dans la dernière difficulté sur Rafal Majka, grand attaquant du jour, le Colombien Jarlinson Pantano s’est offert un premier succès sur les routes du Tour de France.

L’étape du jour

Pantano a su saisir sa chance

Après une journée, presque, de repos, le peloton du Tour de France s’est frotté ce dimanche au massif du Jura avec, en point d’orgue « une montée trois-quarts », dixit le directeur de la Grande Boucle, Christian Prudhomme, du Col du Grand Colombier. Le début de cette étape longue de 159km a été marqué par plusieurs escarmouches, dont une de Sylvain Chavanel et une de Tony Gallopin. Mais la bonne échappée du jour a été lancée par Rafal Majka. Le Polonais de la formation Tinkoff avait clairement une idée derrière la tête : aller chercher un maximum de points pour tenter de récupérer le maillot à pois. Ce qu’il a fait au sommet du Col du Berthiand (1ere catégorie).

Majka s’empare des pois

Après 28km, l’échappée du jour s’est intégralement formée avec pas moins de 30 coureurs dont Vincenzo Nibali, Alexis Vuillermoz, Julian Alaphilippe, Thomas Voeckler, Sébastien Reichenbach ou Ilnur Zakarin. La deuxième difficulté de la journée, le Col du Sappel, permet à Rafal Majka de revenir à hauteur de Thomas de Gendt au classement du maillot à pois alors que l’échappée est parvenue à s’entendre jusqu’au Col de Pisseloup (3eme catégorie) où Serge Pauwels est parti avec Rafal Majka avant d’être repris quelques kilomètres plus loin. Dylan Van Baarle et Tom Dumoulin ont été les suivants à secouer l’échappée dans les pentes du Col du Grand Colombier, monté pour la deuxième fois dans l’histoire du Tour de France. Vincenzo Nibali a ensuite accéléré pour revenir dans leurs roues, mais cela n’aura été qu’un baroud d’honneur pour le « Requin de Messine », qui a été lâché peu après le retour de Majka, Pozzovivo ou Reichenbach. Majka fait ensuite exploser ce groupe avec Ilnur Zakarin, forçant Alexis Vuillermoz et Julian Alaphilippe à faire la descente du Grand Colombier.

Aru et Valverde attaquent Froome... en vain

Dans cette descente, le Français de la formation Etixx-Quick Step a été ralenti par un incident mécanique, ce qui a permis à Rafal Majka et Jarlinson Pantano de faire le trou pour passer la ligne d’arrivée située à Culoz, patrie du sprinteur Christophe Lemaitre, pour la première fois en tête. A 20km de l’arrivée, le Polonais est passé une nouvelle fois à l’attaque, dans les premières pentes des Lacets du Grand Colombier et se débarrasse du Colombien pour tenter d’aller chercher seul la victoire d’étape. Dans le peloton, si les Sky ont mené un train sérieux mais cela n’a pas empêché Fabio Aru et Alejandro Valverde de passer à l’offensive contre Chris Froome et les leaders du classement général. Une attaque fatalement vaine face aux Sky. Dans les derniers kilomètres de la dernière difficulté, c’est Romain Bardet, bon descendeur, qui a tenté un coup. Le leader de la formation AG2R-La Mondiale n’a pas vu la Sky le laisser partir. Devant, Rafal Majka a fait la course en tête mais ne s’est pas épargné des erreurs de trajectoire qui lui ont fait perdre du temps, permettant à Jarlinson Pantano de revenir à moins de neuf kilomètres du but.

Pantano était le plus puissant

C’est finalement dans un sprint à deux que la victoire d’étape s’est jouée, malgré le retour du duo Reichenbach-Vuillermoz. Majka a lancé le sprint à 250m de la ligne d’arrivée mais le Polonais a clairement manqué de puissance face au Colombien qui l’a tout simplement déposé dans la dernière ligne droite pour s’offrir son premier succès sur le Tour de France. Derrière, c’est Alexis Vuillermoz qui offre un accessit à l’équipe AG2R-La Mondiale, mais pas la première victoire d’étape française sur ce 103eme Tour de France. Julian Alaphilippe échoue à une vingtaine de secondes du vainqueur, alors qu’il semblait être le plus costaud du groupe de 30 coureurs qui s’est détaché en début d’étape. Dans le groupe maillot jaune, Romain Bardet a tenté une deuxième fois, toujours en vain, de grappiller du temps avec Alejandro Valverde dans la descente.

Les classements

TOUR DE FRANCE 2016 15eme étape - Bourg en Bresse-Culoz (159km) - Dimanche 17 juillet 2016 1- Jarlinson Pantano (COL/IAM Cycling) en 4’24’49’’ 2- Rafal Majka (POL/Tinkoff) mt 3- Alexis Vuillermoz (FRA/AG2R-La Mondiale) à 6’’ 4- Sébastien Reichenbach (SUI/FDJ) à 6’’ 5- Julian Alaphilippe (FRA/Etixx-Quick Step) à 22’’ 6- Serge Pauwels (BEL/Dimension Data) à 25’’ 7- Pierre Rolland (FRA/Cannondale-Drapac) à 25’’ 8- Ilnur Zakarin (RUS/Katusha) à 1’30’’ 9- Daniel Navarro (ESP/Cofidis) à 1’30’’ 10- Tom Jelte Slagter (PBS/Cannondale-Drapac) à 2’08’’ ... >>> Le classement complet en cliquant ici Classement général (après 15 étapes sur 21) 1- Chris Froome (GBR/Sky) en 68h14’36’’ 2- Bauke Mollema (PBS/Trek) à 1’47’’ 3- Adam Yates (GBR/Orica-Bike Exchange) à 2’45’’ 4- Nairo Quintana (COL/Movistar) à 2’59’’ 5- Alejandro Valverde (ESP/Movistar) à 3’17’’ 6- Romain Bardet (FRA/AG2R La Mondiale) à 4’04’’ 7- Richie Porte (USA/BMC Racing) à 4’27’’ 8- Tejay Van Garderen (USA/BMC Racing) à 4’47’’ 9- Daniel Martin (IRL/Etixx-Quick Step) à 5’03’’ 10- Fabio Aru (ITA/Astana) à 5’16’’ >>> Le classement complet en cliquant ici

La vie des maillots

Maillot jaune : Chris Froome (GBR/Sky)

Quasiment pas attaqué (seul Bardet et Aru ont tenté quelque chose), le maillot jaune conserve tranquillement la tête du général. Les favoris se sont beaucoup trop observés ce dimanche et il s’est même amusé à faire semblant d’attaquer dans les pentes du Grand Colombier. Chris Froome en a profité pour passer une étape sans inquiétude où il s'est même offert le luxe de feinter une attaque.

Maillot vert : Peter Sagan (SLQ/Tinkoff)

Pas de changement aujourd’hui concernant le classement par points. Peter Sagan n’avait rien à craindre à l’issue de cette étape de haute montagne. Le Slovaque conserve ses 62 points d’avance sur son premier poursuivant le Britannique Mark Cavendish (Dimension Data), vainqueur samedi.

Maillot à pois : Rafal Majka (POL/Tinkoff)

Deuxième de l’étape, le Polonais s’est emparé du maillot à pois. Très fort dans les différents cols, Rafal Majka a inscrit 50 points ce dimanche dans le classement du meilleur grimpeur. Une performance qui lui permet désormais de compter 37 longueurs d'avance sur son premier poursuivant, le Belge Thomas De Gendt (Lotto-Soudal), en difficulté lors de cette 16ème étape.

Maillot blanc : Adam Yates (GBR/Orica-Bike Exchange)

Adam Yates a fait l’essentiel de la course dans le groupe des favoris. Si le Maillot Blanc a, à un moment, semblé en difficulté dans les lacets du Grand Colombier, il s'est accroché. Le Britannique termine dans le même temps que son principal concurrent Louis Meintjes. Statu quo, donc, au classement où le coureur de la formation Orica-Bike Exchange compte toujours 3’03’’ d’avance sur le Sud-Africain.

Combatif du jour : Rafal Majka (POL/Tinkoff)

Le Polonais fait coup double ce dimanche. Deuxième de l'étape, il s'est emparé du maillot à pois de meilleur grimpeur. Aux avant-postes tout au long de la course, le coureur de l'équipe Tinkoff était le plus à l'aise dans les ascensions. Sans une petite erreur dans la dernière descente, il aurait très certainement remporté l'étape en solitaire.

Le programme du lendemain

16eme étape : Moirans en Montagne - Berne (209km) Avec Kevin Antunes
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant