Toulouse : un élève de CM 1 mis à l'isolement

le
2
Une école élémentaire vient de punir un enfant en le forçant pendant plusieurs jours à passer ses récréations dans un «carré d'isolement» dessiné à la craie dans la cour.

Dans un établissement scolaire de Toulouse, le conseil des maîtres vient d'établir une nouvelle sanction. Désormais, les élèves turbulents ayant enfreint le règlement passeront leur récréation dans «un carré d'isolement», soit un espace de deux mètres sur deux, tracé à la craie dans la cour.

À l'isolement pour un coup de stylo

C'est ainsi que le petit Alan, 10 ans, a passé une partie des recréations de la semaine «à l'isolement» pour avoir frappé un de ses camarades avec un stylo. Une punition qui interdit tout contact avec les 260 autres élèves de l'école.

Choquée de ne pas avoir été prévenue de cette initiative de l'établissement, Véronique, la mère d'Alan, a réagi dès qu'elle l'a su. Si Alan est un enfant «perturbateur», il n'en est pas moins « gentil et fragile », confiait-elle récemment à Europe 1. Il souffre «d'un manque d'attention pathologique et fait l'objet d'un suivi psychologique et médical». En conséquence, elle a décidé de l

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8951316 le vendredi 2 déc 2011 à 19:06

    une punition normale !

  • M8637171 le vendredi 2 déc 2011 à 18:31

    Je pense que le sentiment de honte fait parti de l'éducation. Je ne trouve rien de bien choquant à cette affaire. Au contraire cela ne peut que forger un tempérament. Par contre plusieurs jours paraît exagéré sauf s'il y a eu récidive; C'est bien que les maîtres enfin montrent aux enfants que lorsqu'on commet des bêtises on est puni!