Toulouse s'offre l'ASM

le
0
Toulouse s'offre l'ASM
Toulouse s'offre l'ASM

Valeureux et volontaires, les Toulousains n'ont jamais baissé les bras même menés face à Monaco. Bien leur en a pris puisqu'ils ont réussi à renverser la tendance en seconde période en inscrivant trois buts.

Toulouse FC 3-1 AS Monaco

Buts : Trejo (65e), Braithwaite (84e et 87e) pour Toulouse // Germain (3e) pour Monaco

Le Stadium exulte soudainement. Après plus d'une heure passée à tenter en vain de revenir au score, les Toulousains viennent d'égaliser, grâce à une tête de Trejo. Si tous les joueurs et les supporters laissent exploser leur joie, Pascal Dupraz, lui, se contente de serrer le poing. Avant de tapoter sa tempe avec le doigt comme pour signifier à ses joueurs que tout se joue dans la tête et que rien n'est encore fini. Et il a vu juste le Pascal, puisque en claquant un doublé en fin de match, Braithwaite offre une précieuse victoire à Toulouse et un nouveau scalpe de grosse cylindrée. Comme quoi, après être passé tout proche de la Ligue 2 la saison dernière, le Téfécé semble désormais plus fort que jamais.

Germain express


L'horaire est improbable. Décalé pour permettre aux Monégasques de récupérer en vue de leur déplacement en Russie en début de semaine prochaine, le match entre le Téfécé et l'ASM s'est donc retrouvé programmé à 19 heures ce vendredi soir. Pas vraiment le top pour les supporters qui ont du se dépêcher de sortir du boulot ou de la fac pour rejoindre illico le stade. Et forcément, en pleine heure de pointe, nombreux sont ceux à rater les premières minutes de jeu. Dommage, car c'est bien d'entrée que le spectacle a eu lieu. Au bout de trois minutes, plus précisément. Sans pitié pour les retardataires, Valère Germain s'élève plus haut que tout le monde pour reprendre victorieusement de la tête un coup franc botté par Boschilia.

On se dit alors que les joueurs de la Principauté vont dérouler, mais c'était sans compter sur la force de caractère des Toulousains qui, loin d'être sonnés par cette ouverture du score précoce, se jettent à l'assaut du camp monégasque. Impeccable, comme souvent, Subasic se montre décisif sur des coups de casque de Braithwaite puis Sylla. Alors que la pluie s'intensifie sur le Stadium, la défense monégasque, elle, voit s'enchainer les centres adverses de tous les côtés. Sans flancher, toutefois.

Le Stadium en furie


Après avoir passé…








Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant