Toulouse : polémique sur l'augmentation de salaire du maire

le
1
L'opposition UMP s'étonne du manque de transparence de la décision du conseil municipale prise pendant l'été.

«Depuis trois semaines, nos boîtes mails sont inondées de messages signalant que 'le maire s'est accordé une augmentation de 10%', c'est de la désinformation, c'est scandaleux!», peste un élu proche du maire de Toulouse, Pierre Cohen.

La décision est passée inaperçue au beau milieu de l'été. Il s'agit de la délibération N°60, votée le 6 juillet 2012. Le texte, présenté par le maire adjoint, François Briançon, est passé comme une lettre à la poste, votée à l'unanimité des élus. Pierre Cohen perçoit désormais 3174,22 euros bruts par mois pour sa fonction de maire, contre 2813 euros auparavant, soit une augmentation de 361,22 euros.

Le vote a eu lieu trois semaines à peine après les élections législatives, auxquelles Pierre Cohen avait décidé de ne pas se représenter. Le maire avait renoncé à se présenter en application de la règle du non-cumul des mandats décidée par le PS.

«Pourquoi le maire de Toulouse a-t-il bénéficié d'une augmentatio

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3493130 le lundi 15 oct 2012 à 14:35

    Son salaire est raisonnable. Cette augmentation peut choquer ceux qui gagnent le minimum mais ils n'ont pas le même travail. Par contre on ne mentionne pas les avantages en nature et là on aurait des raisons de pinailler.