Toulouse: mobilisation des taxis contre les VTC, bus et tramways très perturbés

le
0
Toulouse: mobilisation des taxis contre les VTC, bus et tramways très perturbés
Toulouse: mobilisation des taxis contre les VTC, bus et tramways très perturbés

Des centaines de taxis de plusieurs villes d'Europe ont bloqué partiellement Toulouse lundi matin pour dénoncer la concurrence des VTC (véhicules de transport avec chauffeur) et des plateformes numériques, a indiqué le porte-parole de l'association de défense des taxis toulousains.Quelque 370 taxis ont été recensés à 09H30 par la police, avec parmi eux des Espagnols, des Bruxellois, des Marseillais, des Bordelais et des Parisiens, selon un photographe de l'AFP.Les taxis ont commencé par bloquer vers 05H30 les dépôts de bus et de tramway de Toulouse ce qui a paralysé la circulation des transports en commun, a expliqué Stéphane Abeilhou, prédisant une "journée de blocus" lundi dans la ville rose.Vers 09H00, les services du tramway ont repris progressivement ainsi que ceux des bus, selon le site internet de Tisseo. Les deux lignes de métro n'ont elles pas été concernées par le mouvement. A la même heure, le Centre d'information routière (CRICR) recensait de très nombreux bouchons, en raison d'opérations escargots, notamment sur la rocade nord de la ville toulousaine et aux accès de la ville à la barrière de péage. L'accès de l'aéroport de Toulouse-Blagnac était également très perturbé.Les rocades à proximité d'Airbus étaient également bloquées, selon le photographe de l'AFP.Mais le centre de la cité toulousaine n'était pas été affecté par le mouvement, selon la police.La préfecture a tweeté avoir activé une cellule de crise.Les taxis ont choisi Toulouse comme capitale de la contestation, selon M. Abeilhou, car ils ne se reconnaissent plus dans les grandes organisations à Paris qui "semblent avoir accepté la concurrence des VTC".Les organisateurs du mouvement, qui coïncide avec une réunion à Paris du ministre des Transports Alain Vidalies et de représentants des chauffeurs VTC et de taxis, annonçaient la présence lundi de plus de 1.000 de leurs collègues venus de toute la France."Nous ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant