Toulouse : le suspect, un djihadiste décrit comme «calme et gentil»

le
0
PORTRAIT - Le suspect cerné par le Raid s'appelle Mohamed Merah et se revendique d'al-Qaida. Deux de ses amis le décrivent pourtant comme un jeune homme respectueux qui «n'a jamais porté la barbe, n'a jamais tenu de propos antisémites».

Le suspect des meurtres de Toulouse et de Montauban, cerné par la police au 17 rue du Sergent-Vigné à Toulouse, est un Toulousain français d'origine algérienne qui semble s'être entraîné au djihad (guerre sainte) dans les zones troublées de la frontière pakistano-afghane. Il a 23 ans (né le 10 octobre 1988 à Toulouse) et s'appelle Mohamed Merah.

Les premières images de Mohamed Merah diffusées sur France 2:

Ses deux frères sont aussi détenus par la police qui cherche à vérifier leurs rôles dans l'affaire. L'un d'eux est «connu pour avoir des convictions radicales», d'après le ministre de l'Intérieur. Le procureur de Paris, François Molins, a affirmé de son côté mercredi que celui 29 ans, Abdelkader, avait été «inquiété dans une filière d'acheminement de jihadistes en Irak» il y a quelques années, sans être mis en examen. Sa mère, habitant dans le quartier du Mirail à Toulouse, a été amenée sur les lieux par la police, mais n'a pas voulu entrer

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant