Toulouse : le pédophile avait déjà fait 13 victimes

le
0
L'homme de quarante ans soupçonné d'avoir enlevé et violé une enfant de cinq ans lundi dernier à Toulouse était surnommé «le violeur d'Ile de France» dans les années 90.

Les enquêteurs l'avaient surnommé «le violeur d'Ile de France». Christophe G., soupçonné d'avoir violé une enfant de 5 ans lundi dernier à Toulouse, s'en serait pris par le passé à au moins 13 fillettes, révèle mercredi La Dépêche du midi, qui retrace le parcours sordide de cet homme.

C'est au printemps 1993, à Paris, que Christophe G., qui n'a alors que 23 ans, passe à l'acte pour la première fois. Sa victime n'a que 9 ans. Il l'entraîne dans les bois et abuse d'elle. Dès lors, l'homme ne s'arrête plus et applique le même mode opératoire : il enlève ses victimes, toutes très jeunes, et les abandonne quelques heures plus tard, souvent le long d'une route.

A chaque fois, il parvient à échapper à la police, qui dispose d'un portrait-robot. Christophe G. n'hésite à changer son apparence - notamment sa couleur de cheveux - et à circuler à bord de voitures volées. Au total, pendant deux ans, il abuse de douze fillettes, avant d'être finalement arrêté. En 1

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant