Toulouse : la guerre est déclarée entre le maire et "La Dépêche du Midi"

le
0
Le journal a décidé de publier un éditorial jeudi titré Moudenc? pour la 5 056e fois, en guise de réponse au maire de Toulouse.
Le journal a décidé de publier un éditorial jeudi titré Moudenc? pour la 5 056e fois, en guise de réponse au maire de Toulouse.

Mais que se passe-t-il dans le microcosme toulousain ? Jean-Luc Moudenc, le maire Les Républicains de la Ville rose, reproche au quotidien régional La Dépêche du Midi d'omettre volontairement son nom et son prénom et de leur préférer la simple mention de sa fonction. Pour dénoncer cet oubli patronymique, l'édile a décidé de renommer son compte Twitter en « le maire de Toulouse ».

L'élu s'appuie sur un reportage du Petit Journal

de Canal+ diffusé lundi qui se concentre sur l'influence du nouveau ministre Jean-Michel Baylet sur le journal de La Dépêche du Midi, dont il est l'actionnaire (et où son ex-femme a été nommée à la direction depuis le remaniement). Selon le témoignage du journaliste Olivier Cimpello, délégué SNJ au quotidien, « au cours de conférences de rédaction à Toulouse, il était précisé quand il fallait dire le maire de Toulouse ou ne pas dire Jean-Luc Moudenc ».

À lire aussi : Baylet, le PDG du PRG

« Moudenc... pour la 5 056e fois »

L'équipe de Canal+ a d'ailleurs constaté que le nom du maire n'était que très peu mentionné, malgré quelques exceptions. En guise de réponse à Jean-Luc Moudenc, le journal a décidé de publier un éditorial jeudi. Titré « Moudenc? pour la 5 056e fois », La Dépêche du Midi se...

Lire la suite sur Le Point.frLire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant