Toulouse : Jean-René Bouscatel restera jusqu'en 2017

le
0

Le Conseil de surveillance du Stade Toulousain a maintenu sa confiance à Jean-René Bouscatel. Le président de Toulouse sera à la tête du club Rouge et Noir jusqu’en juin 2017 avant de laisser sa place.

Au cœur des critiques après les départs de nombreux joueurs historiques (Vincent Clerc, Clément Poitreanaud...), Jean-René Bouscatel a été confirmé à son poste de président du Stade Toulousain. Selon Midi Olympique, le Conseil de surveillance du club Rouge et Noir a assuré qu’il irait au bout de son contrat, soit jusqu’en juin 2017.
Sa succession est donc ouverte mais ce ne sera probablement pas Fabien Pelous qui prendra sa place. L’ancien deuxième ligne a refusé l’offre estimant que ce n’est pas encore son heure. « L’enchaînement des choses s’est fait très rapidement, confie le manager. Je ne vais pas cacher que le président m’avait déjà parlé de cette éventualité en privé mais je n’avais alors pas donné suite. Mon entrée au directoire est quelque chose d’important mais, en ce qui concerne la présidence, il est encore trop tôt pour y penser. On verra plus tard ». Si l’ancien international ne veut pas s’y risquer, Hervé Lecomte, le président du Conseil de surveillance, serait le favori pour succéder à Jean-René Bouscatel.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant