Toulouse / J.-B. Elissalde : " Le papa de la famille s'en va ce soir "

le
0
Toulouse / J.-B. Elissalde : " Le papa de la famille s'en va ce soir "
Toulouse / J.-B. Elissalde : " Le papa de la famille s'en va ce soir "

Jean-Baptiste Elisssalde, entraîneur des arrières du Stade Toulousain, est apparu très ému samedi après la défaite de Toulouse face à Clermont en demi-finales de Top 14 (18-14). Les larmes aux yeux, il est revenu sur le départ de Guy Novès et sur l'ambiance dans le vestiaire après le match.

Jean-Baptiste Elissalde, vous n’êtes pas passés loin de la finale, comment analysez-vous ce match ?
Ce qui nous a manqué, c’est peut-être l’essence qu’on a perdu tout au long de cette année très difficile. Les dix dernières minutes sont très dures. Mais ce n’est pas le plus important aujourd’hui. On a le papa de la famille qui s’en va ce soir (ndlr : il parle de Guy Novès). Ça fait chier ! Ça aurait été une belle histoire. Même si ça n’a pas été facile tous les jours avec lui. Un grand merci à lui. J’espère qu’on sera à la hauteur de ce que le Stade a fait les 25 dernières années. Il ne faut pas que l’histoire s’arrête aujourd’hui.

Y a-t-il eu de l’émotion dans le vestiaire ?
Oui, il y en a toujours. J’ai eu deux entraîneurs dans ma vie, mon père et lui. C’est lui qui m’a mis le pied à l’étrier puis il m’a fait confiance pour entraîner. Il faut qu’on se batte, nous, ceux qui restent, pour cultiver cet héritage et continuer l’histoire du Stade. On ne referme pas le bouquin. Il y a aussi la Nyang’ (ndlr : Yannick Nyanga) qui s’en va. Pendant quinze ans, il a plaqué à ma place. On est tous émus, joueurs et staff.

Pour revenir sur le match, c’est le plus réaliste qui l’a emporté ?
Oui je pense. On manque 8 points au pied alors qu’ils sont à 100%. Après, on est pénalisés sur nos mêlées. C’est dur. Au final on revient dans leur camp mais il nous manquait un peu de fraîcheur et de lucidité pour construire cet essai qu’il nous fallait.

Propos recueillis par Jean-François Paturaud à Bordeaux

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant