Toulouse en L2 ? Enfin…

le
0
Toulouse en L2 ? Enfin…
Toulouse en L2 ? Enfin…

Mettez-vous sur le bord de l'autoroute et comptez les voitures blanches. Une fois arrivé à 6000, revenez le lendemain et comptez les voitures grises. Revenez le lendemain et ainsi de suite pendant quatre ans, à compter les camions immatriculés GB ou NL

Le Téfécé est premier non-relégable (17e), et on voudrait qu'on soit inquiets. Ça va pas, non ? Toulouse indiffère. Un peu comme Rennes Évian est mal aimé et à chaque maintien qu'il assure, Dupraz en profite pour faire la nique à la terre entière. C'est déjà ça : Évian est détesté, mais il existe. "Inquiets", on l'est plutôt pour Lens, comme on l'a été pour Sochaux quand il se battait en vain pour rester dans l'élite. Sochaux, hier, ou bien Lens, Metz et Lorient aujourd'hui, tous mal en point, attirent spontanément la sympathie, et on s'inquiète un peu à l'idée de les voir descendre. Même Caen avec Gravelaine et Bastia avec grinta réveillent un intérêt fugitif. Mais Toulouse Vous zappez sur Toulouse-Reims et vous tombez sur Des Chiffres et des Lettres. "M. Gaulejac Consonne T Mme Mombaerts Consonne F M. Gaulejac Consonne C " Voilà. Toulouse est 17e et tout le monde s'en fout. Toulouse pourrait descendre en L2 et tout le monde s'en foutra. La minute de silence durera quelques secondes. Casanova giclera et sera remplacé par un autre entraîneur à casquette et ancien gardien. Sadran vendra quelques joueurs comme il sait si bien le faire et on repartira avec, hummmm... les "nouveaux Pitchounes". En L2, le Stadium Municipal résonnera des clameurs à peine audibles des 150 supporters de Niort, Orléans, Clermont. L'année d'après, le Téfécé jouera en National, puis remontera en L2 dans l'indifférence générale.
Les orages du Sud-Ouest
Le seul souvenir du TFC qui resurgira à la surface, c'est quand on verra un coach de L1 jouer en 4-1-4-1, formule mathématique plutôt que vrai système, mais qui a longtemps permis à Casanova de passer pour un tacticien inspiré. "4-1-4-1", j'vous demande un peu ! Cette saison, Casanova a essayé le 3-5-2 comme on essaye la cravate sous un pull. Et ensuite le 4-4-2, juste pour goûter. Que dalle Casanova a aussi essayé plusieurs gardiens. À Évian, il a mis Ahamada à la place d'Ahamada. Et Toulouse a encore perdu. Chaque année, Casanova promet du jeu comme le Grand sachem annonce la pluie. Et ça donne du Laurent Romejko : "M. Gaulejac Consonne T Mme Mombaerts Consonne F M. Gaulejac Consonne C " Casanova pourrait invoquer les blessures, les départs à la CAN, les problèmes d'arbitrage, les orages du Sud-Ouest, le cassoulet qui passe pas, la concurrence du Stade...


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant