Toulouse : Dupraz regrette déjà Ben Yedder et allume De Préville

le , mis à jour à 09:00
0
Toulouse : Dupraz regrette déjà Ben Yedder et allume De Préville
Toulouse : Dupraz regrette déjà Ben Yedder et allume De Préville

Même s’il l’avait encore aligné samedi soir face à Bézier en match de préparation, Pascal Dupraz sait que Wissam Ben Yedder va quitter le Téfécé. L’entraîneur toulousain attend maintenant Corentin Jean après que Nicolas De Préville a snobé Toulouse.

Pascal Dupraz ne se fait pas d’illusion concernant Wissam Ben Yedder. Le meilleur buteur de l’équipe des quatre dernières saisons est toujours à Toulouse actuellement, il a même participé au match amical de samedi dernier contre Béziers (0-0), mais son départ est proche. Au grand regret de son entraîneur, qui s’est déjà fait une raison. « Apparemment, c’est acté entre le président, Wissam et ses représentants, a regretté Dupraz dimanche soir sur RMC. Je ne peux que déplorer le départ de Wissam. C’est un buteur et un joueur exceptionnel. Surtout, un charmant garçon. Il se comporte merveilleusement bien. »

Dupraz : « Il sera parti dans quelques semaines »

L’ancien coach d’Evian, qui ne comprend pas comment Ben Yedder, courtisé notamment par West Ham, ne sollicite pas plus d’intérêt de la part des clubs de L1 (« Dans la surface de réparation, il n’a pas d’égal en France. Il y en a peu en Europe à être aussi adroit. »), souligne au passage l’état d’esprit exemplaire de son attaquant. « Ce n’est pas évident pour lui d’être avec nous alors qu’il aspire à jouer ailleurs. Il y a fort à parier qu’il sera parti dans quelques semaines. Ce que j’apprécie, c’est qu’il a du respect pour son club, ses partenaires et le staff. En quatre mois et demi, il ne m’a jamais posé l’ombre d’un problème. Il n’a fait que trouver des solutions pour permettre au TFC de se maintenir. »

« De Préville ne veut pas venir chez nous »

Toulouse et Dupraz vont donc devoir faire sans « WBY », et, surtout, lui trouver un remplaçant, qui ne sera pas Nicolas De Préville. L’attaquant du Stade de Reims a refusé d’aller dans la Ville Rose alors que les deux clubs étaient tombés d’accord. « Le président m’a dit que l’offre était acceptée par Reims. Le problème, c’est que Nicolas de Préville ne veut pas venir chez nous. Il fait ses choix. J’aimerais entraîner le Bayern Munich aussi. Mais pour l’instant, ce n’est pas pour moi. » Le prochain renfort offensif côté toulousain pourrait donc être le Monégasque Corentin Jean, qui plaît beaucoup au sauveur de Toulouse en fin de saison dernière. « C’est un des joueurs ciblés. Je le trouve très intéressant. Il peut jouer sur un côté. Le problème est toujours le même, il faut que les trois parties soient d’accord. »
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant