Toulouse : De la colère pour Arribagé

le
0

Après la lourde défaite de Toulouse à Monaco dimanche (4-0), Dominique Arribagé, le coach des Violets, était forcément en colère, même si Wissam Ben Yedder a confirmé qu'il comptait rester jusqu'à la fin de la saison.

Dominique Arribagé avait la mine des mauvais jours après la défaite des Toulousains sur le Rocher (4-0, 22eme journée de L1). Il faut dire que ses hommes ont complètement déjoué à Monaco, notamment en première période. « On était vraiment sur une bonne dynamique depuis fin novembre et là, on a tout mis par terre ce soir (dimanche), a regretté l’ancien défenseur au micro de beIN Sports. On a été trop défaillants à tous les niveaux, déjà dans les duels défensifs, cela a été incroyable d’en perdre autant en première mi-temps. On n’a pas tenu le ballon. On ne s’est jamais projeté. On a subi une défaite logique. Je ressens beaucoup de colère. Quand on est dans notre situation, on n’a pas le droit de passer une copie si pale. A nous d’être en capacité de réagir. »

Arribagé : « Ben Yedder, la seule bonne nouvelle »

Le coach toulousain a ensuite été interrogé sur le penalty manqué par Wissam Ben Yedder qui peut-être été perturbé par Fabio Coentrao avant de le frapper. « C’est l’expérience fait la différence. Monaco en regorge entre Coentrao, Raggi et Carvalho. Ce sont des personnes qui ont connu le très haut niveau. On le ressent clairement sur le bord de touche alors que nous on en a manqué cruellement. » Arribagé n’en veut d’ailleurs pas à Ben Yedder alors que le score était seulement de 2-0. D’autant que le buteur du TFC a annoncé qu’il comptait rester jusqu’à la fin de la saison. « C’est la seule bonne nouvelle de ces jours derniers. Wissam a annoncé qu’il restait, le président (Olivier Sadran) aussi. On l’aura jusque fin juin. En espérant qu’il nous amène sur de futures victoires. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant