Toulouse : comment la police traque le tueur au scooter

le
0
Le tireur a laissé des traces. Les enquêteurs ont cerné le profil d'un criminel agissant comme un militaire et pouvant avoir planifié ses raids mortels.

La police se serre les coudes à Toulouse pour débusquer le tueur et empêcher un nouveau bain de sang. Le ministre de l'Intérieur, Claude Guéant, est venu en personne coordonner la gestion des moyens et vit au rythme de l'enquête de ses troupes, accompagné des grands patrons de la police judiciaire et du contre-terrorisme. Comme si toute la Place Beauvau ou presque s'était transportée dans la Ville rose. Quels que soient leurs grades, qu'ils soient en tenue ou en civil, les policiers sont galvanisés pour capturer le psychopathe qui a déclenché trois fusillades sanglantes, faisant sept morts. Le commissariat de Toulouse est devenu une véritable ruche où s'affairent jour et nuit des cohortes d'enquêteurs au visage grave et fermé. «Ici, tout le monde a la hargne, presque la rage, grince l'un d'eux. Les collègues qui ont visionné les scènes de fusillade sur des bandes de vidéosurveillance sont très heurtés. Les images de carnage les ont touchés aux tripes et ils sont

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant