Toulouse : Casanova partagé

le
0
Toulouse : Casanova partagé
Toulouse : Casanova partagé

« On ne produit malheureusement pas le jeu qu'on est capable de produire et j'ai souvent l'impression que quand on rencontre des équipes présumées plus fortes que nous, on a un petit peu de fébrilité et on reste un peu en-dedans et on ne montre pas ce qu'on est capable de faire, regrettait l'entraîneur toulousain Alain Casanova sur Canal Plus Sport jeudi soir malgré le bon point pris dans les dernières minutes à Lyon (1-1). Même si elle n'était pas non plus d'un grand niveau, la deuxième mi-temps a été forcément meilleure que la première. On a retrouvé beaucoup plus d'intensité, d'intentions dans le jeu et la volonté d'aller vers l'avant. Et je pense qu'on égalise parce qu'on a le mérite d'y croire jusqu'au bout. Dans notre 3-5-2, et pas 5-3-2, il y a une grande participation des pistons. On a souvent marqué cette saison avec un centre d'un piston pour une reprise de l'autre, donc on essaye d'être très offensif. Malheureusement, je le répète, quand on rencontre des équipes présumées plus fortes que nous, on est un peu en-dedans. J'ai un peu de mal à expliquer cette première mi-temps où on est en place, on est bien situé, mais on n'a aucune intensité ni dynamisme offensif dans ce qu'on fait. On ne gagne aucun duel, et ça ça ne me plaît pas. Si l'on gagne aucun duel, on ne peut pas produire ce qu'on a envie de produire. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant