Toulouse : Casanova n'est pas rancunier

le
0
Toulouse : Casanova n'est pas rancunier
Toulouse : Casanova n'est pas rancunier
Démis de ses fonctions lundi d'entraîneur de Toulouse et remplacé par Dominique Arribagé, Alain Casanova n'en veut pas à son ancien président, Olivier Sadran, et espère que le TFC s'en sortira.

Alain Casanova a pris son limogeage avec philosophie. Remplacé lundi par Dominique Arribagé à l'issue de la défaite du TFC, 18eme, face à Lens samedi, l'ancien entraîneur du club haut-garonnais a réagi la décision de son ancien président, Olivier Sadran : « S'il y avait un dernier électrochoc à trouver, c'était celui-c i: donner la possibilité aux joueurs d'être encore plus placés devant leurs responsabilités, donner aussi la possibilité à des gens du club comme « Domi » Arribagé d'avoir un autre discours, donner encore plus de confiance et tout mettre en œuvre pour sauver ce club que l'on aime tant, a affirmé Casanova selon des propos rapportés par l'AFP. Mon cas personnel n'est pas important, c'est avant tout le club qui compte aujourd'hui. Je n'en veux à personne, je souhaite le meilleur au TFC, aux joueurs, ils sont un peu dans le dur mais ils ont la qualité pour s'en sortir, je suis convaincu qu'en faisant ce qu'il faut samedi (contre Bordeaux), ça va repartir. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant