Toulouse - Agen : La balade toulousaine !

le
0

Au terme d’un match très agréable, Toulouse s’est imposé largement à Ernest-Wallon face à Agen (52-19). Les Toulousains ont pris le meilleur sur des Agenais dominés dans tous les secteurs et officiellement relégués. Les Rouge et et Noir reviennent à deux points du quatrième, le Racing 92.

Le debrief

Jeu de mains, jeu de Toulousains. Le vent d’autan soufflait fort (plus de 100 km/h) ce dimanche sur les bords de la Garonne, les Toulousains ont donc décidé de jouer chaque ballon à la main, au plus grand plaisir des spectateurs. Sur l’une des premières actions haut-garonnaises, les joueurs ont planté la première banderille de la rencontre. A la suite d’une percée de Iosefa Tekori et d’un cafouillage sur une passe de Cyril Baille, Sébastien Bézy a marqué le premier essai de la rencontre. Le Stade Toulousain a ensuite déroulé dans cette première mi-temps. Après un maul, Sébastien Bézy a libéré pour Luke McAlister. On connaît la vision du jeu de l’ouvreur néo-zélandais, il a réalisé un petit coup de pied par-dessus dont s’est saisi Gaël Fickou pour aplatir. Après avoir manqué de concrétiser une grosse action toulousaine, Vincent Clerc a joué le un contre un et est allé marquer l’essai. Les Agenais ont répondu du tac au tac avec un essai de Johann Sadie. A l’origine, les Toulousains avaient encore une fois décidé de relancer de leur en-but mais avec moins de réussite et un cafouillage de Gaël Fickou. Le centre sud-africain d’Agen a su être opportuniste. Mais les locaux tenaient à leur bonus offensif. Après un essai en force de Louis Picamoles, copie conforme du deuxième essai, Luke McAlister a tapé pour Fickou qui est allé aplatir dans l’en-but agenais. Bien maladroits, les Agenais étaient menés à la mi-temps par des Toulousains déchaînes (33-7). Au retour des vestiaires, les Toulousains ont été plus sages. En conservant le ballon, ils ont géré le match. Puis Luke McAlister, encore lui, a littéralement accéléré dans la défense agenaise. Il a été plaqué mais sur le temps de jeu suivant, Corey Flynn a pu aplatir en coin sans opposition. Mais les visiteurs voulaient sauver l’honneur, bien que le match soit déjà perdu. Les coups de pied à suivre ont fonctionné ce dimanche. Burton Francis en a pris note et a tapé un coup de pied rasant. Tout juste rentré, Tamaz Mchedlidze a saisi le ballon pour résister au retour de Gaël Fickou et aplatir dans l’en-but des locaux. Dans une fin de match complètement débridée, Gilian Galan a répondu en force à l’image de l’essai de Picamoles en première période. Si Agen a marqué son troisième essai de la partie avec une réalisation de Leka Tagotago, l’écart est resté bien trop important. D’autant plus que Gilian Galan a corsé l’addition avec un doublé à la clé. Toulouse s’impose largement face à Agen (52-19) dans un match très agréable. Avec ce succès bonifié, les Rouge-et-Noir reviennent à la cinquième place et viennent titiller le Racing 92 à deux points des Franciliens. Agen est officiellement relégué en Pro D2.

Le joueur qui a crevé l’écran

MCALISTER a été étincelant ce dimanche. L’ouvreur néo-zélandais a réussi tout ce qu’il voulait. Coup de pied rasant, passe après contact, franchissement ou coup de pied par-dessus, il a tout fait à la défense agenaise. Le dépositaire du jeu toulousain est à l’origine de trois essais haut-garonnais. Son coup de pied rasant pour Vincent Clerc à la 18eme minute aurait mérité meilleur sort. Une partition bien réglée et pleine d’initiatives.

Le tweet qui nous a fait rigoler

La phrase à chaud à retenir

« On savait que cela allait être très dur et très joueur. L’important c’est la victoire. En plus, on a le bonus donc c’est parfait. On sait que les phases finales, ce sera bien autre chose. » (Yoann Maestri - Toulouse au micro de Canal+).

La stat dont on se souviendra

3. Le Stade Toulousain reste sur une série de trois victoires consécutives. Ce n’était plus arrivé pour les Rouge et Noir en Top 14 depuis les trois premières journées.

Les joueurs à la loupe

Toulouse Les deux flankers toulousains DUSAUTOIR et CROS ont été très performants en défense et dans les rucks. PICAMOLES a marqué le match de son empreinte, notamment par sa puissance. Il est l’auteur du quatrième essai toulousain. Fort de son doublé, FICKOU a réalisé une très belle prestation en attaque même s’il est fautif sur le premier essai agenais. POITRENAUD a manqué beaucoup de ses gestes tentés pour l’une de ses dernières à Ernest-Wallon. A noter la belle rentrée de GALAN avec deux essais. Agen SADIE a été l’un des seuls joueurs à surnager au sein d’une équipe agenaise bien terne. A noter son opportunisme sur l’essai agenais et une interception peu avant l’heure de jeu. Devant, ERBANI s’est bien battu et a été actif même ballon en main. Une belle percée est à mettre à son actif. Par contre NAKOSI a été très peu à l’aise dans un poste inhabituel pour lui, arrière. Enfin, toute l’équipe a été dépassée par la vitesse dans le jeu des Toulousains.

La feuille de match TOP 14 (23EME JOURNEE) / TOULOUSE – AGEN : 52-19

Stade Ernest-Wallon (15 000 spectateurs environ) Temps sec - Pelouse correcte Arbitre : M. Cardona Essais : Bézy (4eme), Fickou (14eme), Clerc (22eme), Picamoles (36eme), Fickou (39eme), Flynn (58eme) et Galan (65eme et 73eme) pour Toulouse – Sadie (26eme), Mchedlidze (62eme) et Tagotago (70eme) pour Agen Transformations : Bézy (4eme, 14eme, 36eme, 39eme) et Mêlé (65eme et 73eme) pour Toulouse – Francis (26eme) et Bouvier (70eme) pour Agen Pénalités : Aucune Drops : Aucun Carton jaune : Aucun Cartons rouges : Aucun Toulouse Poitrenaud – Clerc, David, Fickou, Perez – (o) McAlister, (m) Bézy – Cros, Picamoles, Dusautoir (cap) – Tekori, Maestri – Johnston, Flynn, Baille Entraîneur : U. Mola Agen Nakosi – Tagotago, Sadie, Mazars (cap), Tilsley – (o) Francis, (m) Abadie – Erbani, Baget, Tau – Ratuniyarawa, Kotze – Joly, Tadjer, Afatia Entraîneur : M. Blin
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant