Toulon retrouve le Racing

le
0
Toulon retrouve le Racing
Toulon retrouve le Racing

On était loin des envolées de la veille, de ses cavalcades, ses coups de boutoir, ses rebondissements et son suspense haletant. Cette demie Tentre Toulon et Montpellier avait un goût plus fade forcément que l’historique Racing - Clermont (34-33 a.p.) vingt-quatre heures plus tôt. La magie opère rarement deux jours de suite en rugby, et les intentions n’étaient pas tout à fait les mêmes.

 

La joie, en revanche, est identique. Les colosses toulonnais ont terrassé les mastodontes montpelliérains et ils se sont laissé aller aux mêmes embrassades en s’ouvrant les portes de la finale contre les Franciliens vendredi prochain à Barcelone (Espagne). « Il faut dire les choses comme elles sont, assène le manageur varois Bernard Laporte. Le Racing a atteint deux fois ce stade cette saison (NDLR : également en Coupe d’Europe le 14 mai, défaite contre les Saracens), c’est la meilleure équipe de France. »

 

Et pour lui contester le sacre, ce sera donc Toulon. Une fois de plus. Une fois encore. Comme une évidence. Bernard Laporte fera ses adieux à ses joueurs sous les lumières du Camp Nou, avant de troquer définitivement son survêtement d’entraîneur pour le costume de candidat à la présidence de la Fédération française de rugby (FFR). Un beau théâtre pour tirer sa révérence. Et saluer un artiste au palmarès peu commun.

 

Le souvenir de 1987 et des noeuds papillons roses

 

Depuis son arrivée dans le Var fin 2011, l’ancien sélectionneur du XV de France a décroché trois coupes d’Europe, un bouclier de Brennus, et aura disputé huit finales toutes compétitions confondues, avec celle qui vient, sur dix possibles. Difficile de trouver mieux.

 

Cette saison semblait pourtant partie pour faire office de transition. L’épine dorsale Botha, Williams et Masoe ayant quitté les lieux, les Méditerranéens paraissaient promis aux accessits. Mais il n’est pas facile de les empêcher de décrocher les ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant