Toulon : Quand Boudjellal prend la drague en exemple pour Cooper

le
0
Toulon : Quand Boudjellal prend la drague en exemple pour Cooper
Toulon : Quand Boudjellal prend la drague en exemple pour Cooper

Interrogé mercredi sur France Bleu Provence, Mourad Boudjellal, le président du RC Toulon, en a remis une couche au sujet de Quade Cooper, l'international australien qui a signé deux ans au RCT mais pourrait rester en Australie.

Mourad Boudjellal ne digère décidément pas la volte-face qui se profile de plus en plus chaque jour pour Quade Couper. L’international australien a signé un contrat de deux ans à Toulon mais pourrait finalement rester en Australie. Ce qui a le don de passablement agacer l’emblématique président toulonnais. D’une part parce que Boudjellal n’aime pas que l’on se fiche de lui, mais, d’autre part, en raison de la complexité que va maintenant avoir le RCT à pallier le très probable revirement de situation orchestré par Cooper. Pour se faire mieux comprendre, l’homme fort du club de Toulon, interrogé mercredi sur France Bleu Provence, a pris un exemple inattendu mais très explicite : la drague en boîte de nuit.

« C'est compliqué, parce que s'il (Cooper) ne vient pas, il faut recruter un autre 10. C'est comme si tu es dans une boîte de nuit, tu dis à une fille : ‘’Toi, tu restes là. Je vais draguer celle d'à côté, mais si elle ne veut pas, je vais te redraguer.’’ Je ne suis pas sûr qu'elle soit d'accord. Eh bien là, c'est pareil, on recrute un 10 en lui disant : ‘’On te fait signer, si Quade Cooper ne vient pas.’’ Il dit : ‘’Pourquoi, moi je sens le pâté ?’’ Donc c'est très compliqué comme situation. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant