Toulon : " Pas de place pour les faibles " admet Bastareaud

le
0
Toulon : " Pas de place pour les faibles " admet Bastareaud
Toulon : " Pas de place pour les faibles " admet Bastareaud
Sorti en pleurs du match contre le Stade Français le mois dernier, Mathieu Bastareaud a relevé la tête et s'est remis à l'endroit avec Toulon. Ce mardi, le Français se livre sans concessions dans L'Equipe.

« C'était une accumulation de plein de choses, professionnelles, personnelles. Et au bout d'un moment... Je suis humain, quoi ! Quand ça sort, ça sort. » Mathieu Bastareaud a fini par digérer son gros coup de blues du mois dernier, et a accepté de se confier au journal L'Equipe. Après la défaite du RCT contre le Stade Français, le centre toulonnais avait craqué au micro de Canal Plus, évoquant être « au point de rupture ».

« On est dans un monde de requins »

Un mois plus tard, Bastareaud va mieux, même si les jours qui ont suivi cet incident n'ont pas été simples à vivre. « Ca ne m'a pas fait plus de bien que ça... On est dans un milieu professionnel de requins, il n'y a pas de place pour les faibles, les vulnérables. Il y a beaucoup d'objectifs financiers et sportifs, et pas de place pour les faibles. Le moindre moment de faiblesse, de doute, peut être exploité contre toi », poursuit-il dans L'Equipe ce mardi.

Depuis cette interview, le joueur du RC Toulon a reçu des messages de soutien dans le monde de l'ovalie, et a pu compter sur l'aide de ses coéquipiers et de son entraîneur, Bernard Laporte, duquel il est très proche. « J'ai reçu pas mal de messages dans les deux ou trois jours qui ont suivi, mais je n'avais pas forcément envie de tout ça, je n'étais pas en état. J'avais éteint mes téléphones, j'étais tout seul chez moi, à la maison. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant