Toulon - Montpellier : Le RCT s'impose avec autorité

le
0

Toulon s'est imposé face à Montpellier (27-18) lors de la deuxième demi-finale du Top 14 à Rennes. Une victoire qui ne souffre d'aucune contestation tant les joueurs du RCT, meilleurs physiquement, ont dominé le MHR. Les joueurs de Jake White ont manqué d'efficacité au contraire des Toulonnais qui rejoignent le Racing 92 en finale à Barcelone.

Le debrief

Les titans étaient de la partie ce samedi. Toulon et Montpellier ont offert une partie rude avec beaucoup de rythme et du combat. Les deux équipes se sont répondues en première mi-temps avec la botte de leur buteur : trois pénalités de Leigh Halfpenny pour six points de Demetri Catrakilis. Les Montpelliérains ont eu énormément de mal à sortir de leur camp sur la seconde partie du premier acte. Les Varois ont occupé le terrain par du jeu au pied et ont récupéré trois ballons par leur inusable gratteur, Steffon Armitage. Et c’est de lui que la lumière est venue. Après une récupération de balle du futur troisième ligne de Pau, Ma’a Nonu a allongé sa passe pour Josua Tuisova qui n’avait plus qu’à conclure. Pour s’assurer plus de munitions que son adversaire, le RCT a dominé en touche avec plusieurs contres de Mamuka Gorgodze ou de Juan Martin Fernandez Lobbe. Plus sereins et plus précis, les Varois menaient de huit points à la pause (14-6). Les Toulonnais ne se sont pas relâchés au retour des vestiaires avec un deuxième essai. Leigh Halfpenny a franchi le rideau défensif adverse pour servir après contact Ma’a Nonu. Le trois-quarts centre néo-zélandais a conclu tel un bulldozer malgré la présence de plusieurs défenseurs sur le dos. On croyait le MHR enterré. Et pourtant, les hommes de Jake White sont revenus dans la partie avec deux actions du même homme, Jesse Mogg. L’ailier australien a d’abord aplati en partant au pré suite à un bon travail de ses avants puis a frappé de nouveau avec une belle interception sur une passe de Pélissié. Les Montpelliérains ont ensuite tenté en vain et ont probablement manqué de fraîcheur physique. L’agressivité toulonnaise a calmé les ardeurs héraultaises. Qui plus est, Demetri Catrakilis s’est montré irrégulier face aux perches. Toulon s’impose avec autorité grâce à sa supériorité physique face à Montpellier (27-18). Le RCT rejoint ainsi le Racing 92 pour la finale du Top 14 qui se jouera à Barcelone. Il faudra encore attendre pour voir le premier Bouclier de Brennus du MHR.

Le joueur qui a crevé l’écran

HALFPENNY a signé son retour de la meilleure des manières. L’arrière, qui n’avait plus joué depuis huit mois, s’est illustré face aux perches avec un 6/8. Le Gallois, auteur de 17 points, a aussi été présent dans le jeu. Le joueur du RCT a été décisif sur le deuxième essai de son équipe signé Ma’a Nonu.

Le tweet qui nous a fait rigoler

La phrase à chaud à retenir

« Sur la stratégie, nous avons été pris. Nous sommes tombés contre plus fort que nous. Nous sommes passés à côté ce soir. » (Fulgence Ouedraogo - Montpellier au micro de Canal +).

La stat dont on se souviendra

8. Comme le nombre de finales de Toulon sous l’ère Bernard Laporte sur dix possibles.

Les joueurs à la loupe

Toulon >>> TUISOVA a de nouveau fait parler sa puissance et son réalisme en bout de ligne. NONU s’est arraché, comme tout au long du match, pour marquer le deuxième essai du RCT. MANOA a été disponible dans le jeu. ARMITAGE s’est illustré en grattant de nombreux ballons. GUIRADO a fait preuve d’un beau volume de jeu tout comme GORGODZE. FERNANDEZ-LOBBE a bien perturbé la touche du MHR et a pesé dans le combat.   Montpellier >>> JACQUES DU PLESSIS a été présent dans le combat et aux quatre coins du terrain. OUEDRAOGO s’est peu illustré et n’a pas eu son rendement habituel. SPIES a été discret contrairement à son habitude. STEYN a été précieux dans le jeu au pied mais peu inspiré offensivement. NAGUSA a tenté mais en vain. Enfin, MOGG a marqué les deux essais de son équipe permettant au MHR de coller au score.  

La feuille de match

TOP 14 (Demi-finale) / TOULON – MONTPELLIER : 27-18

ROAZHON PARK (29 000 spectateurs environ) Temps sec - Pelouse correcte Arbitre : M. Poite Essais : Tuisova (31eme) et Nonu (43eme) pour Toulon – Mogg (54eme et 59eme) pour Montpellier Transformations : Halfpenny (43eme) pour Toulon – Catrakilis (59eme) pour Montpellier Pénalités : Halfpenny (2eme, 11eme, 19eme, 50eme et 64eme) pour Toulon – Catrakilis (8eme et 14eme) pour Montpellier Drops : Aucun Carton jaune : Aucun Cartons rouges : Aucun Toulon Halfpenny – Tuisova, Mermoz, Nonu, Habana – (o) Giteau, (m) Pelissie – Fernandez Lobbe, S. Armitage, Gorgodze – Mikautadze, Manoa – Chilachava, (cap) Guirado, Chiocci. Entraîneur : B. Laporte Montpellier Fall – Mogg, Steyn, Tuitavake, Nagusa – (o) Catrakilis, (m) Paillaugue – Qera, Spies, (cap) Ouedraogo – Timani, Du Plessis – J. Du Plessis, B. Du Plessis, Nariashvili. Entraîneur : J. White
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant