Toulon : le porte-avions Charles de Gaulle bientôt en cale sèche pour 18 mois

le , mis à jour à 11:53
7
Toulon : le porte-avions Charles de Gaulle bientôt en cale sèche pour 18 mois
Toulon : le porte-avions Charles de Gaulle bientôt en cale sèche pour 18 mois

Après quatre mois de mission en Méditerranée et dans le Golfe persique, le porte-avions Charles de Gaulle est rentré au port de Toulon depuis le 16 mars. Mais la pièce maîtresse de l'armée française dans la lutte conte Daech, avec ses 26 chasseurs (18 Rafales et 8 Super Etendard), va bientôt se retrouver en cale sèche pour une sérieuse révision... de 18 mois.

Le bâtiment aura encore la possibilité d'effectuer une courte mission à l'automne dans le Golfe ou être déployé au large de la Libye. mais il va, comme tous les sept ans, subir un profond lifting de plusieurs millions d'euros, avec notamment le rechargement en barres d'uranium qui assurent la propulsion nucléaire du navire.

En décembre, lors de sa visite à bord, François Hollande avait affirmé que «la France peut se féliciter de disposer d'un porte-avions comme le Charles-de-Gaulle». «Flexibilité, rapidité, disponibilité, c'est la force de l'armée française et c'est ce que je vous demande avec des moyens qui ont été augmentés», avait indiqué le président de la République.

Début novembre, l'Elysée avait annoncé le déploiement du porte-avions pour participer aux opérations contre Daech. Après les attentats de Paris, il avait été décidé de le déployer en Méditerranée orientale pour qu'il soit plus vite en action. Dès le 23 novembre, les premières frappes menées par des chasseurs français partis du «Charles-de-Gaulle» ont pu être effectuées.

L'arrivée sur zone du bâtiment avait permis de tripler la capacité de frappes française dans la région en s'ajoutant aux 12 appareils stationnés aux Emirats arabes unis et en Jordanie (respectivement six Rafale et six Mirage 2000). «Recueil de renseignements, appui des troupe au sol, frappes dans la profondeur, le Charles de Gaulle a été une pièce maîtresse dans l’opération Chammal en Irak et en Syrie. La contribution française allant jusqu’à 25% des frappes de la coalition», a ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • th.k il y a 9 mois

    ce délai de 18 mois prend en compte les différents conflits sociaux, grèves, manifestations diverses à venir, etc... si tout se passe bien le délai pourrait bien être réduit car comme tout le monde le sais la France ne peux tourner normalement sans ses conflits internes à répétition...

  • 445566ZM il y a 9 mois

    Ce délai énorme devrait être raccourci par une bonne organisation des travaux. Qui dit que c'est impossible ?

  • jmidy il y a 9 mois

    @bordo ;))

  • bordo il y a 9 mois

    En fait cela sert à quelque chose : l'armée vous donne le droit d'insulter qui vous voulez sans être pris pour autre chose que pour un idiot. Ce n'est pas négligeable.

  • bordo il y a 9 mois

    C'est chouette les forums. Cela permet aux simples d'esprits de s'exprimer.

  • frk987 il y a 9 mois

    Ma foi M5441845, je suis seulement OBJECTIF, la France a gagné sa dernière guerre en 1812-1813, depuis ce ne sont que matches nuls qui détruisent le pays (14-18) ou défaites .....1940, Indochine Algérie...simple constatation, quand on est nul militairement on s'abstient d'avoir une armée qui coûte fort cher pour STRICTEMENT RIEN !!!!!!

  • frk987 il y a 9 mois

    Sans budget militaire depuis 1946 le déficit de la France serait à ZERO....dur d''entendre cette évidence !!!!!!!